Partagez|

Vide extérieur (espace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mar 12 Aoû 2014 - 17:50

[Case 35. Autostoppeur galactique : vous êtes obligé de vous arrêter et de passer un tour. (C'est fait!) + 10 (6+4) des dés : case 45. RAS : profitez-en pour faire une pause pipi !]

[PNJ Frank & Oddie]

« Et vous travaillez pour quelle compagnie ?
- Ûne sucûrsâle râttâchée à l'ûne des filliâles de Blûe Sûn.
- Sur quelle planète ?
- Près de New Kâsmir.
- C'est dans quel système ça ?
- Kâlidâsâ, mâdemoîselle.
- Et vous faisiez une réunion dans un cargo, ici, de l'autre côté du Verse ?!
- C'est exâct.
- Et vous venez d'où, vous ?
- Je sûis né sûr Sâlisbûry. Voûs reste-t-îl encôre beaûcoûp des quêstiôns ? Je ne m'attêndaîs pas à l'Inquîsitiôn espagnôle.
- Personne ne s'attend jamais à l'Inquisition espagnole...
- Voûs avêz râisôn jeûne hômme. Maîs veûillez m'excûser, j'aîmeraî me rendre aûx tôillettes.
- La porte au fond à droite.
- Mêrci infinîment. »


La conversation allait bon train à l'arrière du vaisseau avec le nouveau passager. Côté pilotes, Frank avait juste envie de leur dire de se la fermer. Le piaillement incessant et l'accent stupide -presque aussi stupide que sa démarche d'ailleurs- de l'étranger, agaçaient le conducteur. Il essayait de se concentrer sur la course. La course devenait sa tâche principale et il fallait la terminer. Ensuite ils pourraient prendre un verre avec le type en costard, mais chaque chose en son temps. C'est comme cela que fonctionnait Frank : il y avait un temps pour chaque chose et il faisait une chose à la fois sans tout mélanger. Frank était en quelque sorte monotâche. Mais ça fonctionnait bien ainsi. Et là, c'était le temps de finir cette putain de course.
Le garçon voulait gagner. Il l'avait presque promis à un vendeur de cacahuètes. Frank voulait surtout gagner pour gagner, et pour le fric et la gloire que ça rapporterait, mais apparemment il était bien le seul à le vouloir. Ça l'agaçait.
« Premiers. »
Oddie lui souffla ce simple mot qui calma automatiquement le jeune homme. Ah oui tient, sans s'en rendre compte le Golden Jellyfish était passé en tête !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 16 Aoû 2014 - 12:20

Hier dans le futur:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 16 Aoû 2014 - 12:20

Le membre 'Malcolm Reynolds' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' : 4

--------------------------------

#2 'Dé' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 16 Aoû 2014 - 15:56

[Case 43 + 5 => 48. Baisse d’énergie : -1 au prochain lancer de dé.]

"Quand on s'est rencontrés dans cette foutue station, je pensais pas que ça deviendrait aussi vite fusionnel entre nous."

Accroché à un sentiment aussi étrange qu'improbable profondément enfoui au fond de lui, Malcolm Reynolds ne pouvait empêcher son besoin de joute verbale de s'exprimer. Concrètement il ne savait pas s'il draguait la fille de son défunt soldat - ce qui pourrait être assez malsain si on poussait la réflexion trop loin - ou s'il se contentait d'esquiver un tas de problèmes par la parole. En tout cas, cette Tess malgré les débuts tumultueux de leur relation lui plaisait bien, tant qu'elle restait derrière lui.

Pas comme ce gars qui venait de profiter du retournement littéral de situation pour passer à côté de lui et prendre sa place à la tête de la course. Pris d'une soudaine envie de dire au Docteur Tam de ne jamais essayer de piloter un vaisseau, le Capitaine n'en fit rien - surtout qu'il n'était pas à bord - et essaya de retourner Serenity. Mais avoir un gros engin n'est pas aussi facile qu'on pourrait le croire, même si ça impressionnait toujours un peu. En faisant demi-tour, le vaisseau effleura le Chiméride.

"Désolé. Mais ça va, y'a pas eu pénétration."

Le Rebelle poursuivit sa longue route à travers le vide extérieur. C'était toute une épreuve pour un simple Firefly, certes entretenu depuis quelques années par la meilleure mécanicienne du Verse, mais il avait ses limites. Et seul, malgré sa classe naturelle, son charme indéniable, son sens de la stratégie et son incomparable modestie, le Captain Hammer ne pouvait pas faire grand-chose. Après le bug des systèmes de navigation, c'était l'énergie qui se faisait la malle. Ah, si seulement Kaylee était là. Elle gérait beaucoup mieux les pertes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 16 Aoû 2014 - 16:41

A la fin du tour...:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 16 Aoû 2014 - 16:41

Le membre 'Tennessee S.Sperenza' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 5, 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 16 Aoû 2014 - 17:14

Case 43 + 11 = case 54 "54. Vers l'infini et au-delà ! Allez en case 56.""
Case 56 = 56. "" RAS : vous pouvez compter les étoiles !""

Ce n'était pas que Malcolm Reynolds était lourd. Ce n'était pas qu'il n'était pas drôle. C'était qu'il s'adressait à une jeune femme qui avait vécu des choses lourdes sans être pour autant traumatisantes... une jeune femme qui avait commencé à faire l'expérience de la dureté de la vie, mais pas forcément ses plaisirs.
Autant dire que la narration que va s'en suivre sera un bel exemple de différence de génération. Dix ans (neuf si nous voulions être précis) ce n'était pas une génération, on est bien d'accord. Mais c'est suffisant pour vous départager. Alors qu'à seize ans certains expérimentaient les déboires de la drague et de l'alcool - de façon plus ou moins chanceuses - d'autres étaient encore en train de faire des caprices pour avoir une poupée ou un poney.


... Tout en levant les yeux, je déconnectai les liaisons radio d'une pichenette du doigt. Qu'est-ce qu'il pouvait être lourd!!! Désolé il pouvait l'être. Ce n'était pas les dégâts infligés ou pas au vaisseau qui m'importaient, essentiellement parce que ce n'était pas mon vaisseau, mais celui de l'Alliance. Et de toutes les façons, mon bitch vaisseau, c'était Reynolds qui allait me payer les réparations... qu'il le sut ou non. Il avait intérêt à planquer ses crédits s'il ne voulait pas que je lui fisse les poches. Parce que l'Alliance sera capable de me mettre une dette sur le dos pour le coût de la retouche de peinture.

Grommelant contre les hommes et leur inepties, je me concentrai sur la course. Autant en finir le plus vite possible. Si le capitaine du Firefly n'avait pas insisté, et s'il n'avait tenu qu'à moi, nous serions déjà loin et en route pour libérer ma famille. Famille étrange, quelque peu rustique (arhem) mais famille tout de même. Il fallait croire que Reynolds n'avait aucun coeur et préférait s'amuser. Surtout que moi, je n'y prenais aucun goût, à cette course. Je n'étais pas pilote. Si je savais comment manoeuvrer un vaisseau, je n'étais pas ceux et celles qui vibraient en symbiose avec leur tas de métal. Pour moi, un vaisseau, c'était le résultat d'une équation entre "trajet entre A et B", "rapidité" et "sécurité". Le style, le flow, le reste.... rien à battre. Je m'étais inscrite au cas où, alors que j'étais encore à la recherche de ma cible. J'aurais laissé tomber le tout sans coup flétrir... Mais puisque Reynolds voulait ab-so-lu-ment participer, ben j'allais lui coller aux miches. Histoire de les lui sauver quand il s'exploserait en plein vol.

Mais j'échouai à suivre mon propre plan. Concentrée que j'étais à maudire les porteurs du chromosome Y d'ici jusqu'au fin fond du Verse, j'avais réussi, le Farfadet des chaussettes seul savait, à me dépétrer du bordel que Reynolds provoquait à lui tout seul. Oui, quoi? Le Farfadet des Chaussettes? Vous ne connaissez pas? Et alors? Vous avez rencontré Dieu ou Bouddha récemment vous? Ben voilà. Quitte à croire à un être supérieur, je préférai mettre ma foi entre les mains du salopiot universel qui vous piquait systématiquement les chaussettes gauches de votre paire. Maintenant, venez me dire qu'il n'existe pas, hein? Voilà, on est d'accord.
Ta gueule.

Et toi, le bitch vaisseau, avance. Encore un demi-tour et c'est fini. Enfin, non... ça ne ferait que commencer... j'aurai après ça la chance et le privilège de supporter Reynolds jusqu'à la
délivrance de mes potes. Mais ça, c'était un autre problème...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Dim 17 Aoû 2014 - 11:35

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Dim 17 Aoû 2014 - 11:35

Le membre 'Simon Tam' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 6, 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Dim 17 Aoû 2014 - 11:47

[Case 45. RAS : profitez-en pour faire une pause pipi ! + 7 (6+1) des dés => case 52. Envie pressante, vous lâchez le volant : -2 au prochain lancer de dé.]

[PNJ Frank & Oddie]

Ça s'était calmé à l'arrière, côté passagers : le silence était revenu alors que l'hurluberlu de passager supplémentaire faisait un petit tour aux toilettes. A l'avant par contre, devant le vaisseau si l'on préfère, c'était le chaos.
Les deux pilotes du Golden Jellyfish n'en revenaient toujours pas de s'être fait doubler. Deux fois. Mais l'un des engins avait débarqué de nul part -de quelque part derrière eux en réalité- et avait foncé loin devant, plus vite qu'une fusée passant en hypervitesse. Stupéfaction chez les pilotes ; Frank en avait encore les sourcils levés.
« D'où il sort ce gus ? »
Mais Oddie ne répondit rien. A l'inverse de son compère, il fronça les sourcils.
La bonne nouvelle cependant, et attendue pour celle-là, était la fin du deuxième tour. Ils dépassèrent le checkpoint en se félicitant d'être arrivés entiers jusque-là, ce qui n'était pas le cas de tout les concurrents.
La moitié de la course. Encore deux tours et leur positon n'était pas si mauvaise. Rien n'était donc joué...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Dim 17 Aoû 2014 - 12:12

I'm not late, am I?:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Dim 17 Aoû 2014 - 12:12

Le membre 'Léo Ophorm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 3, 5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 20 Aoû 2014 - 19:58

Case 30 + 8 > Case 38: Peau de banane spatiale : reculez de deux cases. > case 36: RAS. Une vache spatiale vous salue à travers le hublot.

"Accélère, carlingue de mes deux!" enrageait Léo en malmenant toutes les commandes de l'appareil.

Oh! ça, il avait gagné le concours du plus bel engin. Bien. Super. Mais est ce que ça l'aidait dans al course, hein? NON. Il était plus en retard que jamais! A croire qu'il s'était endormi et était resté à roupiller sur les manettes en rêvant à une plage de sable fin...
Ok, cette fois s'en était trop: temps de passer aux choses sérieuses.
Le prêtre jaillit de son siège, fila en salle des moteurs. D'un coup de pied de biche, fit sauter un panneau métallique. Il n'avait jamais approché l'électronique de très près. Il avait eu l'occasion de beaucoup bouquiner dans la Bibliothèque du Temple mais la technologie appliquée sur Prophet était très mal vue. Ne jamais se mêler de la Création Divine était le mot d'ordre.
Et, oui, les cartes à puces faisaient définitivement partie de la Création Divine.

"Bon. Voyons voir."

Le Hot Sand continuait de scinder la nuit étoilée en deux (Léo avait bloqué la pédale d'accélération avec son massif livre religieux et bloqué le joystick en arrière avec quelques tours de ficelle) tandis que l'ingénieur improvisé fouillait à travers les câbles.

"Alors, euh... voyons voir... Ça ça doit gérer la surpression... le câble bleu... le bleu c'est pour le générateur de fission, non?"

Dure discipline que la mécanique quand votre dernier contact avec elle tient d'un bouquin poussiéreux lu il y a trois ans.

Finalement, Léo se saisit d'un petit boitier jaune raccordé au reste par quelques petits fils bariolés.

"Peau de banane" lu-t-il "Quel crétin appellerait un élément mécanique peau de banane? Pourquoi pas appeler un logiciel "Renard de feu" ou "Vapeur"?"

Bon. Ok. Un plaisantin de concepteur d'éléments mécaniques avait appelé ce truc "peau de banane". Joie. Ça aidait beaucoup. Et Léo avait tout de suite balancé le manuel d'utilisation après avoir vo... emprunté... son vaisseau.
"Peau de banane" avait forcément une signification, non?
Une seule façon de le savoir.
Merde.
Léo prit une grande inspiration, et débrancha le petit boitier.

Puis ce fut l'obscurité.

L'alimentation en électricité! Tout le courant était coupé!
Le vaisseau? Arrêté, comprit Léo en voyant les étoiles fixes dans le ciel.
La lumière? Arrêtée, comprit il en ne voyant QUE les étoiles fixes dans le ciel.
La gravité artificielle? Arrêtée, comprit il en voyant les étoiles A L'ENVERS dans le ciel.
Le chauffage? Arrêté, comprit il en commençant sérieusement à se les peler.
Oh.
Il venait de comprendre: sans "Peau de banane", on se les pèle. Connards de techniciens et leur humour de connards de techniciens.
Se débattant comme il put dans la non-gravité la plus totale, il atteignit un gros câble noir et blanc.
Sur lequel il y avait marqué "Space Cows".
Bon, ça pouvait pas être pire.
Il déconnecta le câble, s'attendant à un nouveau jeu de mot.
Qui aurait assez peu de chance d'être salutaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 23 Aoû 2014 - 9:28

Hooked on a feeling:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 23 Aoû 2014 - 9:28

Le membre 'Malcolm Reynolds' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 5, 3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 23 Aoû 2014 - 10:12

[Case 48 + 8 - 1 => 55. Malchance : -1 au prochain lancer de dé.]

Pas de réponse, tant pis. Malcolm avait-il été trop loin avec Scorpio ?Il n'allait pas se tracasser avec cette question maintenant, alors que son vaisseau relativement mal en point venait de terminer le second tour de cette foutue course. Il ne le savait pas encore mais il était déjà mort mais u narrateur omniscient était sûr que ce qui venait de se passer resurgirait lorsqu'il serait seul avec elle, sur la piste du Marsu...Sequoia.

En attendant, c'était au Serenity de surgir de nulle-part, comme chaque engin avançant dans le vide de l'espace. Malgré une avancée fulgurante et la place de choix qu'il occupait dans le classement des coureurs, le Captain Hammer ne pouvait s'empêcher de chercher du regard un éventuel casque qui lui permettrait de finir la course à la nage.
Selon les légendes relatives à la Terre-qui-fut, cette discipline était un véritable sport au vingt-et-unième siècle, prenant différente forme mais s'effectuant toujours dans l'eau. On dit même que des jeux semblables aux Hammer Games étaient organisés régulièrement, soit en tant que championnats autonomes, soit dans le cadre de compétitions plus olympiques qui avaient lieu tous les quatre ans.  
Pour les habitants du Verse, c'était surtout un moyen de fuir en cas de problème lors d'un job plus ou moins sale. Non pas qu'ils utilisaient les lacs, les rivières, les mers ou les océans pour se laver après chaque transaction. Ils s'en servaient juste comme porte de sortie aquatique quand une affaire tournait mal. La plupart du temps, les sources de problèmes préféraient ironiquement pas se mouiller.
Alors pourquoi ne pas avoir créé de Galactik Swiming ? Il suffisait d'avoir les bonnes combinaisons spatiales et un minimum d'endurance. Agiter tous les membres de son corps pour réussir à avancer jusqu'à la ligne d'arrivée, sans utiliser de vaisseau, ça devait être cool. On avait bien transposé la course de bolides ou des sports comme le football, alors pourquoi pas la nage ? Sans doute parce que dans l'espace, on ne vous entendra pas vous noyer.  

Même pas dans vos pensées. Comme c'était le cas pour Reynolds qui sortit de son intense réflexion par une grande inspiration en voyant le cul du Chiméride, sans réussir à lui passer devant. Il ne pouvait que le regarder, et constater que ce n'était pas l'attribut le plus intéressant de Tess. Peut-être un peu trop métallique. Dans sa malchance, il avait au moins réussi à dépasser un autre pilote et à récupérer sa place.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Lun 25 Aoû 2014 - 17:43

Last player before the 3 dices rule:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Lun 25 Aoû 2014 - 17:43

Le membre 'Tennessee S.Sperenza' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 1, 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Lun 25 Aoû 2014 - 18:35

56 + 7 = 63 = Une étoile filante : faîtes un vœu et relancez le dé. Si le nombre est pair vous avancez de 2 cases, s'il est impair vous avancez de 6 cases !

Bon, il était temps d'en finir. J'étais toujours en tête, j'avais toujours Malcolm dans le cul, et si j'avais l'estomac dans les talons, il semblait toujours penser avec sa b*te. L'un dans l'autre, nous n'étions anatomiquement ni compatibles, ni juste aidés.
C'était comme ça, c'était dans les astres. C'était le grand truc de Dame Sin Su, ça, de lire dans les astres. C'était autant de la farce que les lignes de la main ou la boule de cristal, mais ça pétait autrement plus sa classe que les feuilles de thé, vous en conviendrez. Je savais donc parfaitement que c'était du flan, de la tarte, le coup du tarot, mais j'avais toujours adoré ça. Rien que les cartes. Elles étaient superbes, peintes à la main, avec des dorures qui donnaient du relief. Pour vous dire, j'n'avais même pas le droit de les toucher, juste de les mirer, et encore, pas trop longtemps. Avec le recul, je me dis qu'il devait y avoir autre chose dans ces cartes. Connaissant ma grand-mère adoptive, je parierais sans trop me planter qu'il y avait des trucs un peu salace. Ou alors, carrément crypté. C'était peut-être ça, la cause de sa mort. Qu'en saurais-je jamais? Les cartes avaient brûlé avec le reste de la maison, et ma famille avec. La seule consolation que je pouvais avoir restait que Liu et ses filles étaient mortes avant d'être incinérées.

Pourquoi est-ce que d'un coup, je pensais à ça? J'veux dire, j'avais autre chose à faire à l'instant. Ce n'était pas parce que j'étais en tête que j'étais sortie d'affaire. Bien au contraire. Une erreur, c'était si vite arrivé. Une seconde d’inattention, à contempler la beauté du firmament stellaire exposé devant vous comme une myriade de lueur d'espoir et de promesse de meilleurs lendemains et zou, pas plus d'espoir que de lendemain. De toutes les façons, ce n'était pas comme si je ne savais pas, intimement, que la vie, c'était juste très moche et généralement injuste, surtout avec des humains autour de soi.
Donc ouais, la poésie de la comète qui traversa l'espace en un filament incandescent n'éveilla chez moi aucun lyrisme particulier si ce n'était que mes boucliers de vision thermiques, c'était vraiment de la merde. Et que donc, je n'étais pas sortie de l'auberge. Et pourquoi cette expression? On devrait d'ailleurs vouloir rentrer à l'auberge. Sauf si ça pue des pieds dedans et que la cuisine est infecte, mais bon...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Lun 25 Aoû 2014 - 18:35

Le membre 'Tennessee S.Sperenza' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Lun 25 Aoû 2014 - 18:39

4 = nombre pair = + 2 = 65 = RAS.

Autrement dit, le vide sidéral, il n'était pas juste autour de moi, mais également dans ma tête, vu la profondeur de mes pensées.
Ceci dit, je n'étais pas ici pour philosopher sur le sens caché de la vie, mais pour en sauver une ou deux. Enfin, une demi-douzaine, mais pour le moment, je me contenterai de la peau des fesses de Malcolm Reynolds plus ou moins intacte. En fait, intacte. Il me semblait être du genre geignard au moindre bobo. A défaut d'être bien illuminée, ma caverne était platement éclairée. J'avais le bon sens pour moi, à défaut d'autres sens bien plus utile, comme le sens de l'orientation... Droit devant et encore, jusqu'à ce que ça passe. Si ça m'avait tenu en vie jusqu'ici...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Lun 25 Aoû 2014 - 20:21

Let the game begin:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Lun 25 Aoû 2014 - 20:21

Le membre 'Charly J. Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 6, 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Lun 25 Aoû 2014 - 20:34


event&elaheh ❧ la course

[Elaheh Mezrahi]
[case 41 + 7 du dés = Case 48. Baisse d’énergie : -1 au prochain lancer de dé. ]

Elle avait perdu sa remarquable avance. Tout à cause d'un vaisseau-stoppeur qui parlait même pas l'anglais. Ni même le chinois. Ou l'arabe. On ne pouvait pas vraiment dire qu'Elaeh était très satisfaite, maintenant. En réalité, elle pestait dans toutes les langues qu'elle connaissait - pas énormément à vrai dire - contre ce bouffon qui allait lui causer sa perte. Enfin, pas sa perte à elle mais la perte de la victoire. Et par-là, il fallait bien comprendre la victoire de la course de vaisseau, bien évidemment. Une nouvelle fois, elle jeta un regard en biais à son étrange passager. Ouais, c'était un damn Allianceux, à n'en pas douter. Y avait que ces mecs-là pour se retrouver perdu dans l'espace sans aucune raison et surtout sans vaisseau. Ca avait gagné la guerre et voilà que ça se croyait au-dessus des lois de la gravité. Bouffon va.

L'homme, dont la bouche devenait légèrement bleutée (un effet secondaire de la banane particulièrement creepy ingurgitée peu de temps avant ? Elaheh était prête à s'en couper la main droite !) continuait de babiller son charabia. Pis il cessa de parler, soudainement. La pilote poussa un profond soupire. Il lui faisait perdre son temps mais s'arrêter pour le larguer dans un champ spatial lui en ferait perdre encore plus. Elle enclencha le pilotage automatique, attrapa l'homme par le col et l'emmena dans l'arrière-vaisseau. Une petite pièce exiguë où se trouvait surtout les sanitaires. Sans prêter attention à ce qu'il racontait, elle l'enferma. Voilà. Au moins, elle aurait la paix.
La jeune femme reprit les commandes de sa machine et, après repris les commandes de l'engin, voulu lancer les propulseurs à fond. Les moteurs montèrent, atteignirent la barre rouge. Oh-oh. That's not good. Elle lança un juron dans une langue des plus inventées (et il ne fallait pas lui demander la traduction) alors qu'elle s'apercevait que le Sevda perdait de l'énergie. Bah voyons. Manquait plus que ça !
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mar 26 Aoû 2014 - 18:58

Let's finish this race !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace)

Revenir en haut Aller en bas

Vide extérieur (espace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firefly RPG :: Station orbitale d'Hammer-