Partagez|

Vide extérieur (espace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 30 Juil 2014 - 10:15

Le membre 'Simon Tam' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 6, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 30 Juil 2014 - 11:16

[Case 25. Ligne de départ : un tour d'accompli ! o/ + 10 (6+4) des dés => case 35. Autostoppeur galactique : vous êtes obligé de vous arrêter et de passer un tour.]

[PNJ Frank & Oddie]

Odderick était persuadé de compter de nouveaux vaisseaux parmi les concurrents à l'issue de ce premier tour de piste. Mais il se garda bien d'en parler. D'abord parce que l'information n'était pas si importante -des vaisseaux en plus, des vaisseaux en moins... certains ayant abandonné en cours de route, le nombre total restait globalement le même-, puis surtout parce qu'Oddie l'ouvrait rarement, tout court.
Concentré sur la course, il visait déjà la fin du prochain tour. D'autant que le Golden Jellyfish se trouvait toujours en assez bonne position.
Ses accélérations se faisaient plus fortes au second tour, comme si la ferveur d'avoir passé un quart de l'épreuve se transmettait aux moteurs.

« C'est quoi ce truc ?! »
La question venait de Frank, dont les yeux faisaient l'aller-retour entre l'espace devant lui et l'écran radar.
Une lumière, comme un phare de voiture dans le brouillard, était visible plus loin, sur la droite, tout juste à l’extérieur du circuit de la course. Pour sûr ce n'était pas une étoile, la lumière étant trop petite. Et rien n'apparaissait sur le radar. Alors quoi ?
Le vaisseau se rapprochait de plus en plus et bientôt pilotes et passagers distinguèrent...
« Un spatio-stoppeur. »
Odderick avait raison. Flottant dans sa combinaison pressurisée, un individu levait le pouce en direction de l'engin.
« Oddie, qu'est-ce que tu fous ?! »
Le co-pilote avait commencé  ralentir, au grand étonnement de Frank.
« On le prend.
- Quoi ?! Bordel, non ! Si on s'arrête pour prendre tout les cons qui traînent sur le chemin, on va jamais gagner ! »

Mais trop tard. Le pilote du Golden Jellyfish avait un cœur aussi brillant que le nom de son vaisseau. Une poignée de secondes plus tard, Oddie quittait son siège en direction de la porte de sortie.
« Putain de... !?! »
Frank exulta en voyant son camarade se lever et, aidé de leurs passagers-spectateurs, entamer l'ouverture du sas vers l'extérieur. Mais le jeune homme était le seul qui ne semblait pas apprécier l'idée de prendre en stop un pauvre gars égaré. Il ne pouvait rien faire que d'attendre.
Frank cria, hurla sa rage de perdre ainsi un temps précieux, de se faire dépasser par les autres concurrents. Puis il se résigna et détacha à son tour la sangle de sécurité. Quitte à subir, autant se rendre utile.

(…)

Un moment plus tard, après avoir longuement attendu la phase de pressurisation-dépressurisation qui fit entrer le spatio-stoppeur dans le vaisseau, l'inconnu put enfin retirer son casque.
« Mêrci infînîment de m'âvoir prîs en stôp ! », salua un grand brun, portant une moustache parfaitement taillée sur un visage carré. L'homme ressemblait un peu à John Cleese jeune, et avait tout d'un homme d'affaire britannique. Y comprit la mallette, dont il tira un chapeau melon avec lequel il se couvrit.
« J'êtaîs en pârtance pour Aberdeen, quând le vaîsseau à eût ce que l'on pourrâit quâlifier de ''petit prôblème'', expliqua-t-il tout en enlevant sa combinaison pour se retrouver en costume-cravate très élégant. Je fûs de ce fâit contrâint de m'înîtier au stôp.
- Ok, ravi d'vous avoir aider mon vieux, mais on peux reprendre la course maintenant ? »
Frank était  deux doigts de se foutre de la gueule de l'étranger.
« Ôh bien sûr, tôutes mes êxcuses pour ce dérângement. Je vous en prîs, pôursuîvez vôs âctivîtés. Je vais m'âsseoîre dâns ce côin, vôus pôurrez me dépôser au prôchaîn arrêt. »
Frank ne lui répondit rien et se pressa vers sa place tandis qu'Odderick aussi retourner aux commandes. Ils venaient de perdre un temps fou, mais la course allait pouvoir reprendre.
« Êxcûsez-moi, demanda l'inconnu à l'un des passagers, âuriez-vous l'âmâbîlîté de me prêter ûne sêrviêtte de tôilette ? Je crois âvoir égâré la miênne... »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 30 Juil 2014 - 11:52

"Où est ce que je peux trouver du thé dans ce vaisseau spatial?":
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 30 Juil 2014 - 11:52

Le membre 'Léo Ophorm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 6, 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 30 Juil 2014 - 12:40

Case 23 + 6 + 1 = case 30. Vous êtes informé par radio que votre vaisseau vient de gagner le concours du plus bel engin. Félicitation ! Mais pour la course, rien de nouveau. Surfons sur la vague de Tess Razz

"...Ainsi il y eut mille flammes, et en sortirent trois mille cinq cent vingt six cavaliers drapés de pourpre, et chacun tenaient six épées, sauf le mille trente quatrième cavalier, auquel il manquait un bras, et qui n'en tenait donc que trois, car oui ils avaient de grandes mains, ces cavaliers envoyés pour purifier du pêché, qui..."

Les chansons religieuses de Prophet n'étaient pas le plus harmonieuses, mais bon, c'était les seules que Léo connaissait par coeur. Elles n'avaient pas vraiment de rime non plus. Ni de rythme. Ni d'harmonie. A vrai dire, elles vous écorchaient littéralement les tympans. Le mythorientalisme avait mis au point le parfait mix entre la chorale religieuse et la flagellation purificatrice.
Souffrir en chanson, pour plus tard aller au Paradis.
Où vous attendrait surement une boite de boules Quiès.
Le prêtre s'interrompit toutefois lorsque la radio s'alluma d'elle même.

"Allô?"

"Et en direct depuis le Hot Sand, nous voici avec le tout aussi hot Léo Ophorm! Léo bonjour!"

"Euhm... C'est pour quoi?"

"Formidable! Ici le concours Gemini Croquette du plus bel engin, sponsorisé par GC! Nous avons tout à l'heure élit notre reine du bal, l'époustouflante Tennessee Sperrrrrrrenza! Mais que serait une reine sans son roi, haha! Et mon très cher Léo, agrippes toi à ton siège, car tu viens d'être choisi, et nous sommes là pour te couronner! Un mot à dire? Le Verse tend l'oreille!"

"Ben... Faut pas avoir l'accord divin, un truc de ce genre pour être couronné roi?"

"..."

"Hein?"

"...Mais tout à fait, si vous considérez que GC est un don du ciel pour l'Homme, haha! On devrait crucifier tous ces beaux gosses de lecteurs, c'est moi qui vous le dit, à commencer par moi, ou par toi, Léo, cher gagnant du concours!"

Léo en savait long sur la crucifixion sous toutes ses formes, suffisamment pour ne pas en avoir très envie durant l'instant présent.

"Toujours est il que le couple royal du plus beau vaisseau est réuni, et est prié de venir chercher leur récompense à la fin de la course à notre stand! Léo, un petit mot aimable pour votre consœur?"

Une photo de Léo et de Tennessee, accompagnée en dessous de celle de leur vaisseaux respectifs, s'afficha sur l'écran de contrôle du prêtre (aimablement piraté pour l'occasion pour le bien du concours).

"Oh? C'est le vaisseau ou le pilote qui a reçu le prix du plus bel engin?"

"IN-CRO-YABLE! Enfin de la vraie répartie! Et bien mon cher Léo, on ne peut que souhaiter que la co-gagnante du concours ait entendu ce sympathique compliment -et que vous vous retrouverez autour d'une coupe de champagne tandis que vos deux vaisseaux copuleront pour donner des magnifiques petits vaisseaunets au pedigree parfait! Un dernier mot pour la route?"

"Hum... Je passe à la radio, je peux chanter quelque chose?"

"Mais vo-lon-tiers, Léo, c'est toi le roi de la course, à toi de faire jouir nos oreilles! 50 milliards de paires d'oreilles t'écoutent."

Léo s'éclaircit la voix.
10 secondes plus tard, sur la Station Hammer, le présentateur hurlait:
"Mais coupez! Coupez! COUPEEEE-EEEE-EEEE-EEEEZ!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 30 Juil 2014 - 18:28

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 30 Juil 2014 - 18:28

Le membre 'Jayne Cobb' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' : 4

--------------------------------

#2 'Dé' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mer 30 Juil 2014 - 18:38

Hors-Jeu:
 

Paddy sentait qu'il avait prit du retard. Il voyait tout le monde lui passait devant les un après les autres, et il avait beau tapoter tout les boutons de son tableau de bord, rien n'y changeait, il se retrouvait derrière. Mais il n'allait pas en restait là. Personne n'allait l'arrêter maintenant.

Il mit le pilote automatique sur un cap prédéfini et en profita pour aller chercher de quoi se requinquer dans la cuisine du vaisseau. Une fois cette chose capitale faite, il retourna aux commandes du Drunken Sailor, s'assit dans son siège de pilote, se fit craquer les doigts, puis le cou, secoua ses bras, puis il désactiva le pilote automatique et repris les rênes de son vaisseau.

Comme si un esprit d'un chanteur de la Terre-qui-fut était avec lui, il fondit à la vitesse de la lumière et réussit à doubler un concurrent qui dépassait la ligne de départ, signifiant ainsi qu'il finissait son premier tour.

Il fonçait désormais vers l'infini et au-delà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Jeu 31 Juil 2014 - 16:37

Jayne me doit des droits d'auteurs. Non ? Bon, tant pis.:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Jeu 31 Juil 2014 - 16:37

Le membre 'Malcolm Reynolds' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 2, 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Jeu 31 Juil 2014 - 16:55

[Case 36 + 3 => 39. RAS. L'espace est toujours aussi vide. Et grand.]

L'espace. On croit qu'il est infini jusqu'à ce qu'un gorille géant pointe le bout de sa queue et vous jette des tonneaux. Heureusement pour Malcolm Reynolds, c'était une légende. Déjà parce que de ce qu'il savait, les gorilles n'avaient pas de queues mais aussi parce que s'il était tout à fait possible de croiser des vaches, tout autre type d'animal était beaucoup plus rare. Alors, à défaut d'esquiver des tonneaux, il passa à côté d'une puissante lumière, n'ayant pas trop envie de mourir. Et mieux que ça, se croyant dans un jeu vidéo de la Terre-qui-Fût, il survola une peau de banane. Peut-être était-ce là l'origine du mythe du gorille. En tout cas, il fallait avoir énormément de force pour jeter une peau de banane dans l'espace depuis une planète. Ou être un pilote de vaisseau qui a très peu de respect pour l'environnement.

"J'espère que tout va bien pour Scorpio."/color]

Oui. Le Capitaine aussi beau, fort et froid soit-il se demandait comment se débrouillait sa nouvelle "amie", qui semble-t-il était à quelques vaisseaux derrière lui mais qui dans tous les cas avait pris part à la course. Aucun e mal à ça mais le problème, c'est qui'l avait encore une fois réfléchi à voix haute et n'avait pas désactivé les communicateurs. N'importe qui - et surtout elle - pouvait l'entendre. Autant on pourrait saluer ses talents de pilote improvisé ou de chef d'équipage quand il est seul dans son vaisseau, mais en termes de discrétion il était comme un gorille en train de jeter des tonneaux dans l'espace, vide - ou pas - et grand.

"Hum. Je voulais dire : "Rien à signaler dans ces secteurs spatiaux.".[/color]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Jeu 31 Juil 2014 - 19:01

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Jeu 31 Juil 2014 - 19:01

Le membre 'Tennessee S.Sperenza' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 3, 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Jeu 31 Juil 2014 - 19:27

Case 30 + 9 ==> case 39 ""39. RAS. L'espace est toujours aussi vide. Et grand.""

J'avais à peine raccroché, l'oreille à moitié arrachée par les hurlements du présentateur, que la chose se remettait à grésiller. Cette fois, c'était un message général et je dus supporter une nouvelle volée de cris et piaillements. Mince, je pensais aux autres concurrents qui venaient de se farcir ça non pas une mais deux fois. Les pauvres. Quoi qu'ils aient fait, ils n'avaient pas mérité ça.

Vu que c'était diffusé sur le canal général, impossible de couper. Et là, j'eus droit au commentaire le moins flatteur du verse. Etre comparée à un engin. Je ne sais pas, vu le thème, il aurait pu broder sur la carrosserie, les amortisseurs, les turbines... bref, un peu de poésie. Bordel.
J'étais déçue. Tous des bouseux dans ce coin. Pas un capable de me draguer convenablement. Et dire que ça allait se reproduire, et faire des gamins tout aussi peu courtisan. La galanterie, ce n'était pas qu'une vue de l'esprit.

Dépitée, j'écrasais la manette des gaz. Mon bitch vaisseau twerka deux-trois et bondit en avant, comme une gazelle. La cuisse rose et l'oeil mouillé, à ne pas inverser.
Spoiler:
 

Et voilà. L'immensité de l'espace et je me retrouvais coincée derrière le cul de Reynolds. En temps normaux, j'aurais peut-être trouvé la vue agréable, mais là, j'avais envie de lui montrer le mien. Et celui de mon bitch vaisseau. Jouant des petits boutons posés avec praticité à hauteur de mains, j'enclenchais les fusées de navigation et je louvoyais sous l'aile du Serenity. Nous voilà coude à coude et j'allais changer cet état d'ici peu.
D'un flic du pouce, je passe le communicateur en mode privé:
- "Reynolds, pousse ta graisse, que je m'y mette!"

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 9 Aoû 2014 - 9:49

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 9 Aoû 2014 - 9:49

Le membre 'Malcolm Reynolds' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Dé' : 6

--------------------------------

#2 'Dé' : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 9 Aoû 2014 - 10:27

[Case 39 + 7 => 46. Avarie de vos systèmes de navigation : vous êtes désorientés et allez dans le mauvais sens ! Retour en case 43.
=> 43. RAS.]

"J'comprends que tu veuilles qu'on se rentre dedans et normalement on devrait inverser nos positions, mais j'ai pas le temps, Tess."

Il suffisait parler du loup pour en voir la queue. Cette fois le Capitaine avait pensé au scorpion pour en entendre la douce voix, crachant un terrible venin. C'était de bonne guerre, Mal non plus n'était pas avare en pics acerbes à l'égard de celle qui était venue lui demander de l'aide quelques heures plus tôt. Ca ne l'empêcherait pas de tout faire pour être premier. Au contraire, il s'agissait d'une raison supplémentaire de devenir le meilleur pilote de la station Hammer. Ou en tout cas le plus chanceux. A défaut d'avoir du talent, il fallait être aimé du hasard - au lieu d'être aimé par quelqu'un quelque chose d'autre.

"Enfin, si t'y tiens tant que ça, je vais t'en faire de la place !"

Poussé par son ego, l'ancien sergent se mit à appuyer sur tous les boutons de la console de commandes, sans se soucier des fonctions de chacun. D'abord pour essayer de passer sur un canal 100% privé du Chimèride afin qu'aucun autre des participants ne puissent entendre leur discussion relativement puéril. Mais surtout pour tenter de gagner en vitesse et de distancer cette fille. Après tout ce n'était pas si compliqué de conduire un vaisseau, il avait réussi à le faire pendant plus d'un tour et-demi. C'est Wash qui serait fier.

Cette stratégie fonctionnait bien au début. Pareil à la feuille au vent, Reynolds voltigeait à la vitesse de la lumière - à une vache spatial près, une unité de mesure relativement précise - et se dirigeait avec plus ou moins de précision vers son objectif final, qu'on aurait pu qualifier d'ultime frontière, si ça ne faisait pas un peu trop pompeux dans le contexte d'une simple course, surtout qu'il ne s'agissait que d'un point signifiant que le deuxième tour s'était achevé. Il était doc plus ou moins en bonne voie et avait dépassé Scorpio.

Mais avouons-le, aucun autre cow-boy n'appellerait ça "voler". Disons plutôt qu'il tombait avec panache. Alors même s'il avait eu la chance d'esquiver un vaisseau pirate se faisant appeler l'Arcadia et qu'il avait pris le temps d'essayer de lire les noms de soldats qu'il avait pu tuer sur un mémorial de l'Alliance, il devait se douter qu'au bout d'un moment, Serenity en aurait assez de se faire tripoter partout et n'importe comment.
Des bruits stridents retentirent dans tout le vaisseau et dans le canal privé qu'il avait réussi à ouvrir. Comme Malcolm, les systèmes de navigation s'emballaient. Et ce n'est pas en tapant ou en bougeant la manette dans tous les sens que le pilote arrangerait les choses. Pourtant c'est ce qu'il faisait. Et avant qu'il ne s'en rende compte, il faisait demi-tour. Peut-être qu'inconsciemment voulait-il retrouver la fille de feu son vieil ami ? Il ne s'était pas vraiment poser la question et ne se la poserait jamais. Mais c'était à cause d'elle qu'il était là. C'est l'esprit de compétition qui l'avait poussé à agir n'importe comment et à perdre du temps. Avec le Capitaine, c'était toujours à cause des femmes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 9 Aoû 2014 - 13:44

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 9 Aoû 2014 - 13:44

Le membre 'Tennessee S.Sperenza' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 1, 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Sam 9 Aoû 2014 - 14:48

[Départ case 39 + 7 == 46.
46 = Avarie de vos systèmes de navigation : vous êtes désorientés et allez dans le mauvais sens ! Retour en case 43.
Case 43 = RAS]

Blink blink blink.

Mais il me faisait quoi, là, le Reynolds? Alors que j'allais le doubler, il avait fait un bond spectaculaire dans l'espace, me laissant bouffer les gaz supersoniques de ses moteurs. Waaa. J'ignorais qu'un Firefly avait ces capacités. Non, rectifications. J'ignorais qu'on pouvait booster un Firefly de cette façon. C'était marrant, parce que Reynolds ne m'avait pas paru être uh homme qui roulait sur l'or. Il suffisait de voir sa tenue. Or, pour se payer les modif's nécessaires pour ce genre de petit coup en douce, il fallait allonger. C'était soit changé le prime core du réacteur, soit avoir mis en dérivation sur une turbine à piston... non un série de turbines à piston... L'un ou l'autre, des composants assez rares et surtout coûteux, demandant un calibrage précis. Le mécano du coin devait s'y connaître.

De mon côté, hors de question de me laisser semer. Je fis descendre la manette des gaz avec l'objectif évident de lui coller au cul. Mais en parlant de postérieur. Mon bitch vaisseau ne faisait pas qu'en remuer. Il y avait aussi mis son poids. J'avais l'impression d'avancer à travers un champ de gelée galactique. C'était long, pénible, et très certainement humiliant. Heureusement que la honte ne tuait pas.
Et alors que les machines s'enclenchaient dans le bon sens, montant en puissance avec le ronronnement du moteur, voilà pas que l'autre nouille sembla stopper net. Avait-il caler? Pouvait-on seulement caler avec un Firefly? Puis il se lança dans une série de manœuvres que je ne pouvais qualifier que de "à la con". Essayait-il de me pousser à la faute? De m’impressionner? Y avait-il un danger quelconque sur le trajet de la course qui justifiait ces débordements d'énergie?
Et je n'eus pas le temps de le contacter, de demander des explications, car voilà pas que le grand dadais reculait vers moi à toute vitesse.

- "Hein? Mais qu'est-ce...!"
Et force fut de me lancer à mon tour dans du grand n'importe quoi, sous faute de collision. Et bon, j'aimais bien Malcom Reynolds, mais je n'étais pas prête à l'accueillir dans l'intimité de ma mort.

- "Purée, je te jure, Reynolds, que si tu me tues, je reviendrai te hanter!!!"
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mar 12 Aoû 2014 - 13:38

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mar 12 Aoû 2014 - 13:38

Le membre 'Charly J. Archer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 2, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mar 12 Aoû 2014 - 13:50


event&elaheh ❧ la course

[Elaheh Mezrahi]
[case 35 : Autostoppeur galactique : vous êtes obligé de vous arrêter et de passer un tour. + 6 du dés = Case 41. Le vide est partout. Normal, vous êtes dans l'espace ! ]

Non content de l'avoir obligée à ralentir, s'arrêter, le pied enfoncé sur l'embrayage et le frein pour pas caler (parce que la chute aurait été terrible dans ces cas-là), le vaisseau-stoppeur avait pris son temps avant de grimper. Jamais, Elaheh n'avait vu une andouille pareil ! Peut-être parce que ce n'était pas tout à fait une andouille. A vrai dire, c'était un humain, mais ses capacités intellectuelles semblaient laisser à désirer. Gah. La jeune femme observa son passager, tout sourire, s'installer à côté d'elle, tirant de son sac une banane bleue. D'abord interloquée, la pilote finit par plisser les yeux, suspicieuse avant de le voir éplucher le fruit pour le manger. Elle retint un haut-le-coeur. What that fuck ?! Elle savait pas trop ce qu'il avait foutu sur sa banane pour qu'elle prenne cette couleur, mais Elaheh était quasiment certaine qu'une banane ne pouvait obtenir une teinte aussi bleutée de façon naturelle. Vert, marron ou noir à la rigueur. Pourquoi pas. Mais bleu ?

Ce ne fut que lorsqu'il pointa le lointain espace qu'elle s'aperçut qu'elle n'avait pas repris les commandes et que ses concurrents, quelle belle bande de lâches, en profitaient pour la dépasser. L'homme parla dans une langue étrange (une sorte de mélange entre le grec ancien et le latin, mais s'il fallait se poser la question de savoir si ça donnait du larec ou du gratin, Elaheh aurait été bien incapable de répondre. Tant que c'était Dauphinois...) et, décidant de l'ignorer - elle trouverait bien un coin perdu pour le larguer - elle reprit les commandes du vaisseau. Plein gaz pour le Sevda. Plein gaz.

Il y eut un bruit étrange du côté de son passager alors qu'elle reprenait la tête de la course (prenez ça, concurrents de malheur. Que des mauviettes à côté de son engin !) et elle ne put s'empêcher de tourner la tête vers lui. Il pointait l'immensité obscurité de son doigt boudiné et bleu (sans doute à cause de la banane) avec un large sourire idiot sur les lèvres. Il s'adressa à elle (sans comprendre qu'elle ne pigeait pas un foutu mot de son charabia), fasciné.
Elaheh regarda dans la direction qui lui était indiquée et eut un haussement d'épaule. Ouais bah... C'était l'espace, quoi. Pas de quoi en faire un flan.
©flawless
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mar 12 Aoû 2014 - 17:30

Popopopom popom popopopopom popom popopopom :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 30/06/2013
Nombre de signaux : 396

A savoir : Compte fondateur. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Serenity.
Crédits : Mad
SERENITY





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace) Mar 12 Aoû 2014 - 17:30

Le membre 'Simon Tam' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Dé' : 6, 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Vide extérieur (espace)

Revenir en haut Aller en bas

Vide extérieur (espace)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firefly RPG :: Station orbitale d'Hammer-