Partagez|

Lieux divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Lieux divers Lun 22 Sep 2014 - 17:29

Autres lieux
Le vaisseau de croisière est vaste et suffisamment équipé pour accueillir les 250-300 personnes qu'il héberge.
Piscine intérieure, salle de jeu, panorama sur l'espace, etc : en cherchant bien dans le dédale des ponts, vous trouverez sûrement votre bonheur !

---
Si nous n'avons ouvert des sujets que pour les principaux lieux utiles à l'intrigue, soyez libres d'en inventer d'autres selon vos envies et besoins. Les rps dans ces autres lieux se font donc dans ce sujet.
Fiche codée par Mad pour Firefly RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Lun 13 Oct 2014 - 0:00

C’était le gros bordel … Voilà comment je voyais ce « voyage » à bord du Homère … Nan mais bon cette invitation qui tombait comme ça par hasard sur certaines personnes et il avait fallut que j’en reçoive une ! Bah que ça me dérange dans un sens c’était agréable de pouvoir profiter d’une croisière mais là sans Wash … Nan c’était de suite moins génial. Même si Malcolm était dans le coin, c’était pas pareil …

Après la cérémonie d’accueil et un passage rapide à l’infirmerie pour être débarrasser de la corvée, j’avais décidé de faire le tour du vaisseau de croisière, profitant ainsi du calme de certaines zones qui étaient beaucoup moins visitées. C’est ainsi que j’arrivai dans une salle panoramique située à l’avant du vaisseau et qui nous permettait d’avoir une magnifique vue sur l’immensité de l’espace.

Wash … Tu aurais aimé voir ça …

Murmurant ces quelques mots, je m’approchai et m’installa sur l’un des nombreux canapés disposés en face de la vitre. Plongeant mon regard droit devant moi tout en réfléchissant à la véritable utilité de ce soi-disant vaccin …
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Lun 13 Oct 2014 - 15:34

[Dans des couloirs proche de l'infirmerie]

Quelque chose lui échappait. Lewis ignorait encore quoi, mais il savait que quelque chose lui échappait. Comment expliquer qu'il ait été invité sur cette Croisière alors qu'il n'était encore, aux yeux du reste du monde, qu'un gosse ? Il n'avait d'abord pas voulu y croire - le facteur stellaire avait du se tromper de boîte aux lettres en distribuant le courrier. Et puis il en avait fait part à certains de ses camarades, à l'Académie et ils l'avaient convaincu de s'y rendre. Complot. Maintenant qu'il s'y trouvait, Lewis trouvait bien le temps long. L'équipage avait pourtant l'air des plus sympathique, pour le peu qu'il avait rencontré, et les autres voyageurs, il ne leur avait pas prêté de grandes attentions. Le jeune homme espérait juste qu'il ne croiserait aucune tête connue. Il n'était pas là en tant que Compagnon, mais bien en tant qu'invité ; hors de question pour lui de tenir compagnie à quelques clients qui tenteraient de l'amadouer.

Il errait à travers les couloirs.
Seul. Pas vraiment perdu (il lui semblait avoir aperçu la salle où se tenait le buffet mais elle était bondée et il n'avait vraiment pas la force de jouer des coudes pour se frayer un chemin. En plus, il était certain qu'on lui refuserait un peu d'alcool à cause de sa bouille de gamin - c'était quand même injuste !) mais il ne savait pas trop non plus où il se rendait.
Ah si, il devait faire un crochet par l'infirmerie. Pour un vaccin. Ca non plus, Lewis n'en voyait pas vraiment l'intérêt (ils risquaient quelque chose en montant à bord du Homère ? Parce que si oui, c'était pas vraiment très sage d'avoir invité autant de monde, sauf si l'Alliance voulait éradiquer une partie du peuple, mais de ça, Lewis en doutait fortement). Et puis le jeune garçon n'avait jamais été particulièrement amateur de médecine, médicament, aiguille, pansement et autre babioles. Il préférait les blessures guérir d'elles-mêmes.
Et la médecine ne servait à rien.
Ça n'avait pas sauvé son frère.
Et elle ne pouvait pas le lui rendre non plus.

Il s'approchait de l'infirmerie, traînant la patte derrière lui, les yeux rivés sur le plafond. En fait, il aurait bien aimé croiser quelqu'un qu'il connaissait. Ça lui aurait éviter de ressentir cette solitude l'envahir. Mais il aurait aimé que cette personne soit Sebastian. Avec lui, ha, sûr qu'ils se seraient amusé.
Toujours en regardant le plafond, Lewis crut reconnaître des murmures de voix. Un ton de complot, peut-être (ou alors il devenait parano). Il s'arrêta de marcher, baissa la tête. Il n'y avait pourtant personne dans le couloir, à part une porte entrebaillée.
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Lun 13 Oct 2014 - 17:10

[En réponse à Lewis.]

La porte était restée entrouverte par inadvertance. Il faut dire que le médecin en chef du vaisseau enchainait les entrevues avec les infirmiers depuis ce matin et n'avait qu'une hâte : en finir pour aujourd'hui. Mais un premier bilan s'imposait et l'homme était tenu de faire des rapports quotidiens à ses supérieurs. Fermer une porte, c'était bien le cadet de ses soucis. Puis, sur ce pont du Homère peu fréquenté, les oreilles indiscrètes devaient être rares. Le gros des passagers se trouvait plus loin, à l'infirmerie.
« Alors, comment se passe ce premier jour de votre côté ?, demanda le médecin en chef à son subordonné.
- Très bien pour le moment, monsieur. Aucun patient n'a encore refusé le traitement et plusieurs sont même enthousiastes.
- Parfait ! C'est ce que la division attendait. L'idée du vaccin comme couverture est finalement bien trouvée si les gens y croient.
- Je le pense aussi monsieur.
- Pas de plaintes concernant des symptômes indésirables ?
- Pas pour le moment.
- C'est ce que vos collègues placés aux autres postes médicaux ont aussi dit. Surtout prévenez-moi à la moindre alerte. Le Ruby doit créer le moins possible de désagréments chez les patients, sans quoi son efficacité risque d'être compromise.
- C'est noté monsieur.
- Bien. Vous pouvez retourner à votre poste. Qui vous remplace là ? Mitchells ?
- Oui. Vous l'avez vu juste avant moi je crois.
- Oui, c'est exact. Bien, on se revoit demain »
, conclut le médecin en chef en se dirigeant vers la sortie.

Fermant la porte -correctement cette fois-, médecin et infirmier partaient s'en retourner vers l'infirmerie la plus proche quand ils virent un jeune homme planté dans le couloir.
« Et vous, qu'est-ce que vous faites là ? », lança le médecin en chef, irrité pour une quelconque raison. Sûrement le surmenage. Ça commençait bien : la croisière débutait tout juste.
« Je croyais que les enfants n'étaient pas admis, lui souffla l'infirmier en dévisageant de loin le jeune individu.
- Ils ne le sont pas, confirma le médecin. Ce jeune homme doit être majeur. Mais n'a rien à faire ici ! La grande salle, c'est au-dessus ! »
Sur quoi le médecin en chef tourna les talons. Mince ! il était docteur, pas guide touristique ! Et n'allait donc pas commencer à indiquer la route à tout les passagers s’égarant entre les ponts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Lun 13 Oct 2014 - 20:54

[Toujours dans un couloir proche de l'infirmerie.]

Retour non pas vers le futur, mais bien dans le passé. Lewis se donnait l'impression d'avoir huit ans et de s'être glissé derrière un gros rocher pour pouvoir suivre avec attention les conversations entre Simon Tam et son aîné. Des complots, principalement, mais ça lui avait toujours permis de savoir quand intervenir pour leur demander, armé de ses yeux de biche blessée, s'il pouvait jouer avec eux. Et lorsque cette technique ne fonctionnait pas comme il l'espérait, il sortait alors son arme spécial : son flair. Enfin, il ne le sortait pas vraiment à cet instant, il sortait plutôt les trouvailles acquises grâce à son flair. Et ça en avait fait un bon petit nombre dont le Lewis n'était pas peu fier.
Mais voilà ; cette époque était depuis longtemps révolue. Et il n'avait plus huit ans. Et la conversation qu'il écoutait n'était pas quelques faux plans d'attaque contre les rebelles entre son frère et Simon Tam. Figé au milieu du couloir, Lewis écoutait. Il était question du vaccin, de couverture, de Ruby, d'efficacité. Le plus silencieusement possible, le jeune homme s'avança, essayant d'en entendre davantage encore. De toute évidence, leur injection quotidienne n'était pas vraiment ce qu'ils prétendaient que c'était. Mais de quoi il s'agissait, alors ? De multiples questions lui venaient à l'esprit, l'empêcher du moindre mouvement et lui faisait ignorer la fin de la conversation. De quelle efficacité parlaient-ils ? Qu'est-ce qu'on allait leur injecter tous les jours ? Et dans quel but ? Est-ce que l'ensemble du personnel était au courant ? Il y avait quelque chose de louche là-dessous, plus louche encore que lorsque River l'avait pointé du doigt en le traitant de Chaka-ké-ka. Il n'avait jamais réussit à savoir ce dont elle parlait et avait préféré abandonner l'enquête au bout de quelques heures. C'était River, après tout.

Il releva les yeux et déglutit. Plongé dans ses petites interrogations, il n'avait pas entendu ou vu venir le médecin accompagné d'un infirmier. A en juger par le ton quelque peu agressif et le regard qui, très clairement, le jugeait, Lewis releva la tête dans le vain espoir de les prendre haut (difficile quand on était plus petit, mais qui ne tentait rien n'a rien, disait l'adage). « Je cherchais l'infirmerie, il me semblait que j'étais dans le bon couloir. C'est... C'est ma première à bord d'un tel engin, je me suis un peu perdu... » Il grimaça pour donner du poids à son mensonge, qui n'en était pas tout à fait un puisqu'il se rendait vraiment vers l'infirmerie et se frotta la nuque en esquissant un sourire. « Et j'suis plus un gamin, » lança-t-il à l'attention de l'infirmier dont il n'appréciait pas trop le regard.
Il savait qu'il ne donnait pas vraiment l'impression d'avoir eu dix-huit ans, mais quand même. Il n'avait plus rien d'un gosse de dix ans. Il dépassait même les gosses d'une tête et demi ! C'était pas rien !
« Je suis ravi de vous avoir rencontré, mais je crois qu'on m'attend pour le vaccin alors... Je vais aller à l'infirmerie. » Il recula, les lèvres pincées alors qu'il leur lançait un petit salut de la main. Vaccin, mon œil ouais. Il n'avait plus vraiment l'envie de s'y rendre, à l'infirmerie pour recevoir sa piqûre. Mais c'était peut-être un moyen d'essayer d'en apprendre davantage ? Et puis, ça ne durerait peut-être pas des heures. Enfin, ce n'était rien plus qu'une longue aiguille plantée dans son bras - d'après ce qu'il avait entendu dire, dans l'ancien temps, les piqûres se faisaient non pas dans le bras, mais sur les fesses. Déjà que Lewis les trouvait douloureuses au niveau du bras, il préférait ne pas imaginer le calvaire s'il s'était retrouvé dans l'incapacité de s'asseoir pour cause de "vaccin médical".
Il finit par disparaître au bout du couloir et poussa un soupire soulagé. Bon. L'infirmerie et après, il errait se terrer quelque part pour n'en plus sortir. Ou il irait manger. Oui, c'était une bonne idée ça, manger. Les émotions, ça creuse.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Mer 15 Oct 2014 - 11:48

[jour 2 : Du côté de la salle de pilotage]

Alex s'était enfermé dans une petite pièce, pas très loin de la cabine de pilotage. Il avait entendu dire que la piqure qu'il avait reçu la vieille était quotidienne, hors de question d'en avoir une nouvelle. La première fois, il s'était fait avoir. Il s'était rendu à l'infirmerie après qu'un passager le lui ait conseillé pour soigner le coquart que l'homme au manteau lui avait flanqué lors de la cérémonie de bienvenue. Pour ça, il n'avait pas eut grand chose à redire, les infirmiers avaient fait du beau travail, même s'il avait faillit casser le nez de l'un d'eux lorsqu'il avait été question de lui faire une légère entaille pour laisser le sang en trop s'échapper de sous sa peau.

Désormais, il avait seulement l’œil un peu rouge et l'air légèrement endormis avec un pansement au coin de la paupière. On lui avait dit que cela guérirait bien puis on lui avait relevé la manche et planté une aiguille dans le bras si vite qu'il n'avait pas eut le temps de réagir. Il n'avait rien ressentit, mais c'était une question de principe. Personne, à part lui, n'avait le droit de lui faire des coups comme ça.

Il avait donc opté pour la fuite ce jour-là. Tandis que les autres voyageurs se rendaient impatiemment dans la Grande salle pour une virée au casino, lui avait cherché la meilleure cachette possible. Et cet espèce de placard à balais lui semblait satisfaisant. De ce qu'il avait estimé, c'était assez loin de l'infirmerie et vu la difficulté qu'il avait eut à crocheter la porte -ça d'ailleurs, il ne savait toujours pas bien comme il avait fait- il espérait que personne ne songerait à venir l'y chercher.

Il était accroupit derrière la porte entrebâillée, pour guetter les infirmiers qui auraient pu passer dans le couloir et aussi parce qu'il se serait bien ennuyé sans cette petite distraction. Ce n'était pas le genre à rester inactif trop longtemps, surtout depuis la piqure, malheureusement pour lui, il n'y avait aucun stock d'électronique qui lui aurait permis de s'occuper, alors il avait opté pour l'espionnage. C'était un autre style, mais peut-être qu'il y prendrait goût.
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Mer 15 Oct 2014 - 18:52

[En réponse à Alex.]

Ça tanguait. Pire que sur un navire. Un vrai, entendons-nous. De ceux qui naviguent sur de l'eau, ce truc liquide et palpable, et non dans l'espace, ce truc vide qu'on ne voit même pas. Bref, ça tanguait. Mélany tanguait, ne marchant pas droit dans le couloir qu'elle voyait onduler devant elle. La jeune femme se sentait nauséeuse depuis la veille, quand elle avait reçu, comme tout le monde, la première injection du vaccin. L'infirmier l'avait bien entendu rassurée, lui expliquant que ça allait passer et que ce n'était qu'un petit contre-coup de la piqûre tout à fait normal. Il lui avait même enseigné comment fonctionnait un vaccin, mais rebelote le lendemain avec la deuxième dose. Et cette fois-ci, la jeune femme avait carrément envie de rendre son repas.
Nouvelle visite au poste médical pour faire part de son état mais même réponse : ça va passer. Mélany ressortait du cabinet avec des vertiges et grommelant contre ce traitement incapable d'éviter les effets secondaires quand un autre patient, attendant son tour, lui souffla, sur le ton de la plaisanterie, d'aller se plaindre directement au Capitaine.
Ce que la jeune femme fit.
Surmontant son mal, elle se rendit au pont de commandement. Et elle arrivait tout près de la salle de pilotage quand un énième haut-le-cœur la surprit. Plus fort que les autres celui-là.
La fille se précipita vers la première porte, priant pour que ce soit les toilettes, et fit étalage de son petit-déjeuner d'une manière peu gracieuse.
Sauf que ce n'était pas les toilettes. Et que la pièce n'était pas vide.
Le petit espace abritait un homme, accroupit dans un coin et qui fut sûrement effrayé de cette brusque visite.
Quant à Mélany -qui, par chance, n'avait pas vomi sur le pauvre gars-, cherchant à se reprendre à coup de grandes respirations, elle tourna la tête vers l'inconnu et ne put que lui sortir un faible :
« Désolée... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Mer 15 Oct 2014 - 21:40

[Jour 2 : Toujours le même placard]

Alex eut un choc en voyant la porte s'ouvrir à la volée et une femme se précipiter dans son abri pour dégobiller le contenu de son estomac sur le sol. Par chance, un réflexe inattendu le fit se redresser juste à temps pour ne pas être recouvert de la mixture malodorante qui avait dut être un repas. L'homme fit une grimace, en même temps que faire d'autre ? C'était tout simplement dégoutant. Des petits fours bouillis formaient des grumeaux par-ci par-là avec une charmante couleur... euh... vomis. Enfin on vous passe les détails, vous n'aurez qu'à regarder la prochaine fois que ça vous arrivera si ça vous intéresse tellement.

— Sympa... marmonna le brun en se retenant d'avoir la nausée à son tour.

En tout cas, pour la cachette c'était fichu, il ne pouvait pas rester là, l'odeur pestilentielle qui commençait à envahir l'espace exiguë avait de quoi tuer une chèvre à deux têtes. Enfin, ça n'était pas si grave, la fille mal élevée semblait dans un état presque aussi grave que son placard à balai.

— Vous allez bien ? demanda-t-il.

Visiblement non, ça n'allait pas. Elle venait quand même de vider les merveilles de son tube digestif par le mauvais côté. Mais bon, les réflexes bêtes vous savez...

— Vous devriez peut-être vous asseoir. Ou bien voir un docteur. J'en connais un très sympa, mais je sais pas où il est en ce moment c'est dommage.
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Jeu 16 Oct 2014 - 17:44

[En réponse à Alex.]

« Ça va mieux... Je crois... », répondit Mélany en tentant d'esquisser un sourire navrée à son interlocuteur.
Mais non, la jeune femme n'allait pas mieux et la flaque brunâtre s'agrandit un peu plus sur le sol.
De nouveau la fille se reprit, s'appuyant cette fois carrément à l'homme pour se tenir.
« Vous avez raison... -petit haut-le-cœur- il faut que je retourne voir un médecin. -encore un- Vous pourriez... -et un dernier- me conduire à l'infirmerie... -décidément!- s'il-vous-plait ? »
Cramponnée au bras de l'inconnu, le regard de Mélany se faisait... et bien il semblait nauséeux lui aussi, mais il se voulait suppliant. La fille ne se sentait pas d'aller jusqu'au poste de soin sans se soutenir à quelque chose. Ou là, en l’occurrence, à quelqu'un.
« S'il-vous-plait ? », répéta-t-elle d'une petite voix.

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Lun 20 Oct 2014 - 18:33

[jour 2, couloirs du vaisseaux.]

Kaylee avait inévitablement l'envie de découvrir ce vaisseau de toutes parts. Elle était intriguée par la structure métallique qui lui paraissait -et pas qu'à elle- imposante. Elle voulait comprendre les toutes nouvelles machines, à la pointe de la technologie. La curiosité qu'elle ressentait prenait le dessus sur tout, si bien qu'elle cherchait la salle des machines qu'elle avait fuit la veille mais comme par hasard, elle ne la retrouvait pas. Les couloirs semblaient vouloir la perdre et pourtant c'était impossible, mais elle se sentait déboussolée, elle ne retrouvait pas son chemin et elle était incapable de retrouver l'imposante salle des machines qui l'avait tout simplement émerveillée la veille. Elle avait l'impression d'être dans un labyrinthe.

Alors qu'elle marchait tout en regardant ici et là, mais en ne faisant pas attention à l'endroit où elle mettait les pieds, elle ne vit pas la personne qui arrivait en face d'elle tant et si bien qu'elle se heurta à cette personne et commença à chavirer en arrière. Mais se fut comme si le temps se figeait et elle sentit deux bras la retenir par la taille, alors qu'elle commençait à rougir.

« Je...Je suis désolée ! Je ne regardais pas où je mettais les pieds ! Bafouilla-t-elle, les joues légèrement rosées, un petit sourire nerveux se posant sur ses lèvres fines et douces. »
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Mar 21 Oct 2014 - 11:49

[En réponse à Kaylee.]

Il aimait se promener dans ce dédale de couloirs, se mettant bien au milieu pour occuper l'espace. La tête haute, toisant le monde et la moquette à carreaux, le dandy rayonnait par son allure fière et distinguée. Son activité favorite ? Se faire voir. Et impossible de louper ce beau jeune homme à la prestance d'un prince. A moins d'avancer tête baissée en regardant ses pieds, ou ailleurs.... Ce qui était le cas de la demoiselle qui le percuta de plein fouet. Mais tout gentleman qu'il était, notre héro ne laissa pas tomber la jeune femme qu'il rattrapa de ses deux mains vigoureuses.
« Eh bien très chère, je viens de vous éviter une chute disgracieuse !, dit-il d'une voix de miel en remettant la fille d'aplomb. Ce qui aurait été dommage pour une si belle femme comme vous. Vous devriez relever votre joli minois pour regarder où vous marchez : cela vous causerait moins d'ennuis. »
La fille s'excusa, rougissante de sa maladresse, ou peut-être de cette rencontre.
« Ce n'est rien, la rassura notre homme en lissant d'une main son impeccable costume. Et, ma foi, il y a de quoi être distrait sur ce navire. »
Un sourire étira les lèvre du gentleman. Parlait-il de lui en évoquant une distraction ?
« Bien, je vous abandonne Mademoiselle. L'infirmerie m'attend. Mais j'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir durant ce séjour. Je loge cabine cent-vingt-trois, si vous me cherchez. »
Après un salut qui avait tout d'une classieuse petite révérence, notre homme reprit sa route d'un pas altier, la tête haute, toisant le monde et la moquette à carreaux.

Hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Mar 28 Oct 2014 - 18:13

[Etage des Cabines des Employés]

Je n’avais pas quitté la cabine de la journée me sentant nauséeuse. Oh j’avais eu l’habitude de bien pire, surtout quand on vivait au côté de Malcolm et qu’on côtoyait régulièrement le danger mais … J’avais quand même trouvé ça bizarre de me retrouver ainsi du jour au lendemain. Surtout que d’après ce que j’avais remarqué je n’étais pas la seule. Enfin … c’était très particulier parce que personne ne semblait être malade en même temps. Pour sur que Simon aurait eu du boulot dans le coin pour chercher d’où ça venait. Et même moi je me serais sentie plus en sécurité. Oui je l’aimais bien le jeune Tam et même si sa sœur était des plus particulières, pour moi ils faisaient partie de la grande famille que nous étions à bord du Sérénity.

Poussant un long soupir, je m’asseyais sur mon lit en grimaçant. Ca allait un peu mieux mais … Le soir n’était pas loin de tomber et vu que tout le monde devait se faire vacciner, c’est ici qu’ils viendraient me chercher. Sauf que je n’avais aucunement envie de me faire piquer une nouvelle fois. Un jour pas bien ok mais deux … Non merci !

Attrapant ma veste, je l’enfilai en quittant ma cabine, regardant autour de moi pour voir s’il y avait quelqu’un. Ne repérant pas âme qui vive, je m’avançai d’un pas rapide dans les coursives en direction des étages inférieurs et des cabines des employés. Il fallait que je trouve quelque chose … Je ne savais pas quoi mais il y avait quelque chose de louche avec ce vaccin et je ne voulais pas mettre ma santé en péril pour leurs beaux yeux.

Un bruit plus loin me fit stopper net. Posant la main sur la première poignée qui se présentait sous ma main, je la tournai et à mon soulagement la porte s’ouvrit. Sans prendre le temps de regarder sur quoi donner l’ouverture, j’entrai et referma doucement derrière moi en collant mon oreille sur la porte. Les pas s’éloignèrent dans le couloir sans m’avoir remarqué. Tant mieux, je n’avais pas vraiment envie d’user de mes poings mais si je ne devais, je le ferais sans hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Lieux divers Mer 29 Oct 2014 - 18:11

[En réponse à Zoé.]

Il s'en passait des choses étranges sur le Homère. Oh oui, il s'en passait ! A commencer par cette passagère, sortie de nulle part, qui entrait sans frapper dans la première cabine venue. La cabine 56 pour être précis ; la chambre de Tanae -on ne vous a pas dit que les parents étaient créatifs pour les prénoms, en 2518?-, une des employées du vaisseau. Une chambre assez semblable à celles des invités en fait, mise à part sa situation sur le pont réservé au personnel de bord. Un pont restreint d'accès pour les simples passagers. En théorie. En pratique, il y avait toujours des petits malins pour venir s'aventurer là où ils ne devaient pas.

« Je ne sais pas qui vous êtes, ce que vous voulez ni ce que vous venez faire dans ma cabine, mais je viens d'appeler la sécurité ! »
Voilà ce qu'annonça Tanae à l’intruse, un stylo dans la main. Quoi ? C'était la première ''arme'' que la jeune femme avait trouvé. Et le stylo-défensif lui servirait encore cinq bonnes minutes avant que les gars de la sécurité ne rappliquent. On était jamais trop prudent et encore moins lorsque plusieurs passagers avaient des crises subites de violence. L'étrangère faisait-elle partie de ceux-là ? L'employée n'était pas pressée de le découvrir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Lieux divers

Revenir en haut Aller en bas

Lieux divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firefly RPG :: Le Homère-