Partagez|

Restricted - Espaces de services

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Restricted - Espaces de services Mar 16 Sep 2014 - 17:45

Espaces de services - Accès réservé
Certains espaces du paquebot ne sont pas ouverts aux simples passagers.
Il s'agit principalement d'espaces de services, comme la cuisine et ses réserves, le pont des cabines du personnel de bord ou encore la salle des machines.
L'accès est également restreint pour se rendre à la salle des commandes et au coffre-fort. Si vous désirez voir le Capitaine ou vérifier que vos trésors sont bien gardés, il vous faudra faire une demande auprès d'un membre du personnel qui vous accompagnera tout du long. Surveillance, surveillance donc...
Notez toutefois que vous pouvez vous aventurer seuls dans ces lieux. Après tout, la réserve ou bien la salle des machines ne sont pas gardées en permanence et cachent peut-être d'intéressantes choses !

---
Soyez libres d'explorer ces lieux sont trop vous souciez de l'interdiction ou de leurs descriptions. Sachez juste que le PNJ interviendra pour vous aider dans votre aventure. Ou vous barrer la route... :p
Fiche codée par Mad pour Firefly RPG
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Sam 11 Oct 2014 - 15:45


La première chose qu'avait voulu voir Kaylee dans cette aventure, était la salle des machines. Bien sûr, elle avait rapidement repéré où elle était, quand elle était gardée et à peine arrivée, la voilà à se faufiler dans les couloirs afin d'y aller. Elle avait tellement envie de voir les magnifiques machines que pouvait avoir un vaisseau aussi puissant que le Homère et sa curiosité prenait le dessus sur la prudence.
Arrivée à la salle, son sourire s'étira et ses yeux pétillants, ne savaient plus où regarder tellement tout était si beau, si grand. Tout ce que Kaylee aimait...oh ! Un nouveau moteur dernier cri !

« Mon dieu...C'est magnifique. Murmura-t-elle pour elle même. Ça, c'est de la grande classe. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Sam 11 Oct 2014 - 19:42

Depuis qu'il s'était fait vacciner de force, Alex avait l'impression que le monde tournait au ralenti. Tout le monde lui semblait affreusement lent. Les serveurs, les autres passagers, le temps, lui-même. C'était incroyable comme il se rendait compte à quel point il pouvait avoir des gestes maladroits, pas assez rapides pour suivre ses pensées dopées. Après quelques minutes à faire trente-six choses à la fois dans sa cabine, il avait ressentit le besoin d'aller se changer les idées et avait donc décidé d'explorer le Homère plus en profondeur. Et quand on parle de profondeur, c'est aussitôt au moteur que l'on pense n'est-ce pas.

Par un incroyable miracle, Alex était parvenu à traverser le cargo sans s'arrêter toutes les deux minutes lorsqu'il croisait un tableau de commande. Un effet du vaccin sans doute. C'était forcément le vaccin, il n'avait pas les idées aussi claires avant. Donc ce truc agissait sur les neurones ? Intriguant. Pas autant que ce moteur, très intéressant ce moteur. Des tas de boulons à dévisser et de trappes à ouvrir avec des tonnes de pistons et de rouages. Décidément, il n'avait pas envie de quitter cet endroit. Bien que les piqures ne soient pas son fort et qu'il n'ait pas gardé une très bonne impression de certains passagers, il ne s'imaginait pas vivre ailleurs.

Il voulut récupérer un petit truc au fond d'une machine, mais s'arrêta à temps. S'il faisait ça, il aurait pu provoquer une panne et immobiliser le vaisseau dans l'espace. Il fallait qu'il étudie les plans des lieux avant de retirer quelque chose. Effrayant ce vaccin.

Il traversa la salle des machines, passant juste à côté d'une jeune fille, et se lança à la recherche d'un poste de commande qui aurait bien voulu lui montrer les plans.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Dim 12 Oct 2014 - 0:19


Kaylee ne vit pas tout de suite l'homme qui passa près d'elle, elle ne l'entendit pas non plus, tant elle était concentrée sur ces merveilles de la technologie qui l'entouraient. Elle ne savait vraiment plus où donner de la tête, tout bouillonnait et elle avait tellement envie de connaître chaque machine au détail près.
Elle posa sa main sur le moteur ronronnant, un sourire radieux aux lèvres.

« Salut toi, tu es beau tu sais. Dit-elle en souriant, s'adressant au moteur. J'aimerais beaucoup faire ta connaissance. On s'entendrait super bien, je suis sûre ! »

Sa phrase pouvait porter à confusion puisque quelqu'un près d'elle, pourrait penser que :
1 - Elle est folle.
2 - Elle a remarqué que quelqu'un est à côté d'elle et qu'elle lui parle.
3 - Elle est schizophrène et parle à l'une de ses personnalités.
Mais aucune des options n'était vraiment vraie, elle parlait juste à des machines comme si elle avait en face d'elle de vrais êtres humains, bien que ce n'était pas le cas.

Elle ne remarqua qu'une personne était à côté d'elle que lorsqu'elle entendit une voix lui adresser la parole.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Dim 12 Oct 2014 - 1:30

Alex leva la tête en entendant une voix lui parler. Une jolie voix qui avait l'air de vouloir le draguer. Il fronça un sourcil.

— Oh non...

Il entendait des voix maintenant ? Des voix sexy ? Une autre personnalité ? C'était flippant. A cause du vaccin ou une petite nouveauté de son récent accident ? Accident... c'était la première fois qu'il réalisait en avoir eut un. Curieux, plein de nouveautés sur ce vaisseau. Enfin bref, problème de voix disions-nous.

— Qui est là ? demanda-t-il en levant les yeux vers son front.

Pas de réponses. Il chercha une autre solution. Il se pencha vers le couloir et réalisa qu'il n'était pas seul dans la salle des machines. Il y avait une fille. Fille et voix féminine, oui, ça semblait pouvoir coller. Il se dirigea vers elle, tandis que le sol chaud brulait ses plantes de pieds. Si seulement il pouvait trouver des chaussures à son goût. Il regarda celles de la fille. Bof, beaucoup trop petites et pas son genre.

— Excusez-moi, vous avez parlez ? demanda-t-il en tapotant l'épaule de l'inconnue pour attirer son attention.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Mar 14 Oct 2014 - 17:49

[En réponse à Alex et Kaylee - Salle des machines]

La salle des machines était un endroit plutôt calme. Si l'on exceptait l'immense vacarme des moteurs, bien évidemment. Mais côté âme qui vive, peu de monde se baladait entre les pistons et autres soupapes. Les passagers n'y étaient pas admis et il faut dire qu'une fois lancé, l'engin ne demandait pas une surveillance constante, bien qu'une loge, à l'extrémité de la salle, servait aux mécaniciens de bord. Outre y entreposer leur matériel et veiller sur les appareils depuis des écrans de contrôle, elle était utilisée pour leurs pauses entre deux rondes. Et justement, la pause était finie.
Deux hommes en sortirent donc, en pleine discussion :
« Les petites tartes là ?
- Ouais, ouais. J'suis sûr qu'on dit ''des ouiches''. »

Son compère haussa les épaules, peu convaincu, tandis que les deux mécaniciens s'engageaient dans l'allée où se tenaient deux visiteurs.
« C'est qui ça ?, demanda le premier mécano à son collègue.
- Hey vous là ? Vous n'avez rien à faire ici !, lança ledit collègue en direction des passagers. Remontez sur le pont, c'est pas une salle de jeu ici ! »
Les gestes du mécanicien étaient vindicatifs -vous voulez dire comme les panneaux ? Parce qu'il y avait bien d'agressives pancartes rouges vif interdisant l'accès aux visiteurs sous peine de sanctions-, et invitaient peu courtoisement le couple à partir au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Mer 15 Oct 2014 - 19:07

Kaylee sursauta quand l'homme dont elle ne connaissait pas le nom lui parla. Dos à lui, elle se tourna vivement. Et lorsqu'elle vit son visage...elle se crispa. Légèrement. Tellement peu que ce ne fut pas visible à l'oeil nu. Mais cet homme...Alex. Pourquoi venait-il lui parler, après ce qu'il lui avait fait ?
La jeune femme eu un mouvement de recul. Visiblement, il ne se souvenait pas de ce qu'il lui avait fait, ni de qui elle était. Elle hésitait donc à lui mettre une gifle mais il ne comprendrait surement pas pourquoi, ou jouer la personne qu'elle ne connaissait pas sauf qu'elle n'était capable de faire ni l'un, ni l'autre. Déstabilisée, elle réfléchit un instant à sa réponse.

« Hm...Je...Je parlais aux machines. Dit-elle dans un rire nerveux, ne sachant pas comment réagir face à lui. »

Elle attendit sa réponse un instant puis, prise de cours par les mécanos du vaisseaux, elle attrapa sa main.

« Viens ! »

Kaylee, la petite mécanicienne ultra sexy, se mit à courir avec lui vers la sortie ; oubliant toute rancune. Il valait mieux fuir, et vite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Mer 15 Oct 2014 - 22:42

Parler aux machines ? Qu'elle drôle d'idée, cela devait être amusant. Un peu ennuyeux peut-être, ça n'as pas beaucoup de conversation un moteur. Enfin, il n'avait jamais essayé donc difficile de se faire une idée à ce sujet.

— Qu'est-ce qui vous dit que ce n'est pas une fille ? demanda-t-il très sérieusement.

Malheureusement, ils furent soudain interrompus par deux hommes sortant d'une petite pièce que le brun n'avait pas vu. Les deux nouvelles têtes devaient être mécaniciens, ça tombait plutôt bien. Il leur adressa un signe de main.

— Hey, salut ! On discutait. Vous travaillez là ? Parce que je cherchais des plans, vous en avez peut-être.

Alex n'eut pas le temps d'expliquer le pourquoi du comment qu'il sentit une main attraper la sienne et le tirer. C'était bizarre comme sensation. Il tourna la tête lorsque la jeune femme lui lança de le suivre. C'était elle qui l'avait agrippé comme ça. Il se mit à courir avec elle et se sentit rapidement grisé par la vitesse. C'était comme s'il était né pour ça et venait tout juste de s'en rendre compte. Il ne tarda pas à dépasser sa nouvelle rencontre et dut freiner pour ne pas risquer de la faire trébucher.

— On va où au fait ? lança-t-il alors qu'ils arrivaient presque à la sortie de la salle des machines.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Ven 17 Oct 2014 - 10:47

[Jour 2 - Non loin du poste de pilotage ]

Après une bonne journée et une nuit correcte pour se reposer, Edgar se sentait un peu mieux. Juste un peu. Il avait encore une sensation de malaise qui persistait, et il ne trouvait ça, pas vraiment normal. Mais comme il n'avait absolument rien mangé la veille, il se dit qu'un petit tour par la grande salle où il y avait de quoi se sustenter, ne lui ferait pas de mal. Peut être qu'ensuite il irait voir le Capitaine, pour lui demander pourquoi son fameux vaccin avait eu un effet aussi pénible. Le bibliothécaire se prépara et changea de costard, pour un autre plus sombre mais toujours avec sa petite touche de rouge floral. Un petit tour par l'infirmerie tout d'abord, malgré les doutes qu'il avait, permettrait peut être qu'il ne se sente plus nauséeux. Les infirmiers le baratinèrent, en lui racontant que c'était normal, effets secondaires, tout ça, blablabla. Devant un personnel médical de bord aussi têtu et borné, il fut convaincu d'aller voir Leuplis. Une seconde petite piqûre et après une dizaine de minutes, il se sentit à nouveau dans son état normal. Hum... Etrange tout cela... Les médecins et le reste de l'équipage croyaient ils vraiment que les passagers étaient tous des sombres idiots, qui ne remarqueraient pas cet effet ? Au moins la moitié des invités avaient dû remarquer ça !

Comme prévu, Edgar passa faire tour sur le buffet du petit déjeuner pour se remplir le ventre. Il repassa ensuite dans sa cabine pour avoir une haleine fraiche, pour éviter de faire s'évanouir le capitaine, quand il lui parlerait. En traversant la salle commune, il fut tenté par les machines à sous, cependant il se retint, car ce n'était pas le plus important à faire pour le moment. Il lui resterait assez de temps après, pour emporter le jackpot. Si il était chanceux et surtout complètement fou, il se construirait un coffre fort géant avec un S barré de deux traits verticaux comme symbole. Néanmoins, l'idée saugrenue d'y mettre une piscine remplie de pièces d'or, ne lui vint pas à l'esprit ! Il serait plutôt du genre à faire une annexe géante à sa bibliothèque personnelle, sans pour autant y inviter une quelconque greluche à robe bleue ou jaune qui penserait tellement être magnifique, qu'elle se nommerait selon sa beauté.

Il était prêt maintenant à affronter le capitaine, il se rendit au plus près du poste de pilotage. Il fut évidemment stoppé par un membre du bord, qui lui demanda ce qu'il faisait là.

" Je viens voir le capitaine Leuplis, je souhaite lui parler d'une affaire très importante. Et j'insiste sur le mot : très. " répondit Edgar avec un ton déterminé mais calme et sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Sam 18 Oct 2014 - 14:48

[En réponse à Edgar]

En moins de temps qu'il n'en faut pour dire "Anticonstitutionnellement" les mains attachées dans le dos - pour l'atmosphère car ça ne changerait pas grand-chose à la vitesse de diction au final - des gardes s'étaient rassemblés autour d'Edgar, prêts à sortir des armes de défenses non-létales mais d'une violence qui feraient fuir le plu téméraire des aventuriers - ou des bibliothécaires.

"Halte au feu, moussaillons." fit une voix au loin, derrière les gardes, dans la cabine de pilotage.

Ou était-ce "hâlte au grabuche" ? Le vieux de loup de mer spatiale avait passé tellement de temps piloter le Homère qu'il avait oublié le véritables sens des phrases utilisées fréquemment à bord du Verse. Et il n'avait pas le temps de s'y intéresser. Entre les recherches qu'il menait sur ses supérieurs, les officiers un peu trop précoces de la gâchette à surveiller...

"Je doute que le monsieur vienne nous importuner pour une carte marine. D'autant que ça fait des décennies qu'on n'en a plus besoin."

Une silhouette s'était enfin dévoilée. Edgar l'avait déjà vue et avait déjà entendu sa voix s'il avait été dans la grande salle commune le premier jour. Ulysse Leuplis était là, devant lui. Il fit signe à ses hommes de partir et scruta les alentouurs, méfiant. Plus personne ne les observait. Ou peut-être que si. Il plaça sa main sur l'épaule de son interlocuteur et rapprocha lentement son visage. Une nouvelle vérification. Le seul à pouvoir les entendre était un perroquet pas très bien formé, juché sur lépaule du Capitaine. Un gars de confiance, quoi. Enfin, un animal, pour ce qu'il y ressemblait. Les chuchotements de l'homme commencèrent

"Alors, qu'avez-vouus de très important à me dire ? Je ne suis pas vacciné contre les remarques."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Sam 18 Oct 2014 - 18:52

[Toujours Jour 2 - Poste de Pilotage en compagnie du Capitaine Cheulou, heu Leuplis pardon  Razz ]

Edgar ne fut pas spécialement surpris par l'attitude des gardes qui se mirent autour de lui, il avait déjà vu bien pire dans sa vie. Rien qu'avec les problèmes que son " tendre et cher " oncle Marvin avaient causés par le passé, et ce qu'il continuait à faire, Yuge avait de quoi s'inquiéter et avoir peur. Si en plus il ajoutait à cela toutes les expéditions qu'il avait fait lui même depuis qu'il était devenu bibliothécaire, pour aller chercher des livres ultra rarissimes, pour compléter la bibliothèque de l'université Héméra ou la sienne, il pourrait faire une saga de romans d'aventures ! Alors ce n'était certainement pas une troupe de gros balèzes et leurs armes, qui allaient lui faire peur ! De plus, c'était normal qu'un capitaine d'un paquebot vaisseau aussi énorme et important, possède autour de lui, une troupe rapprochée qui avait manifestement l'air de prendre bien à cœur leur boulot, peut être trop d'ailleurs.

Leuplis envoya ses hommes ailleurs, et il ne resta ainsi qu'Edgar, Ulysse et son perroquet. Attendez, un moment... UN PERROQUET ? Un oiseau exotique et extrêmement rare sur l'épaule d'un commandant de vaisseau spatial de luxe ? Ce n'était pas très commun, tout ça. Edgar Yugeford en savait quelque chose sur les piafs, puisqu'à ses huit ans, il avait reçu un énorme bouquin sur les oiseaux et les mammifères. Si vous ne me croyez pas, je vous invite à lire ou relire la description de la vie de Yuge là où je l'ai présenté. Et ne faites pas semblant, de ne pas savoir où c'est ! Y'a un truc pour vous aider en bas de ce message. Vous ne pouvez pas tourner la page puisque vous êtes sur votre ordinateur ? Mais je n'ai pas dit derrière la page, j'ai dit en bas du message ! Il faut tout vous dire et répéter, hein ! Alala, ces jeunots...

Avec tout ça, c'est malin, vous m'avez pourri mon instant dramatique ! Donc je reprends le cours de l'histoire et attention à bien le suivre, ainsi qu'à ne pas nager à contresens.

Un perroquet en cet instant ci et ici même, c'est bizarre, puisque d'une part c'est illogique et anachronique, et d'une autre part dans la culture ancienne de la Terre-qui-Fût c'était surtout les pirates qui en possédaient. Et notamment, LES CAPITAINES. Oui, je remets en majuscules pour encore plus d'effet drama, et vous n'avez qu'à imaginez la musique qui va avec. Tout ça était très louche et suspect, et si à ça on ajoutait le fait que les gros bras étaient d'un comportement assez emporté, et le fait que Leuplis ne savait vraiment pas faire les discours, il y avait de la matière à croire que l'équipage n'était en fait qu'une bande de pirates de l'espace déguisés ! Cependant Yugeford n'étant plus nauséeux, et donc plus du tout parano, il ne fit que le penser rapidement en lui même. Une idée qui passa vite dans son esprit, il devrait approfondir cette idée plus tard, malgré qu'elle soit fortement saugrenue, il devait l'avouer.

Le seul moment réellement chiant et agaçant pour l'accroc des livres, fut quant le capitaine lui posa la main sur l'épaule et rapprocha un peu trop près son visage du sien. C'était certes pour lui parler plus discrètement et en chuchotant, néanmoins c'était pénible.

" Ce que j'ai d'important à vous dire Mr Leuplis, c'est que je n'ai jamais eu le mal de l'espace et que je suis monté à bord de votre vaisseau en parfaite santé le premier jour. Et tout d'un coup, voilà qu'étrangement je me suis senti mal, après mon premier tour à l'infirmerie, et qu'aujourd'hui après y être retourné, je me sens de nouveau mieux, comme par enchantement ! C'est dingue, non ? Qu’avez-vous à me dire sur ça ? " lui répondit toujours calmement Edgar.

Pendant qu'il lui avait répondu, Mister Yugeford avait enlevé gentiment la main du capitaine de son épaule, pour lui faire comprendre qu'il n'était pas un enfant à qui on faisait une leçon de morale ou qu'on allait envoyer puni dans sa chambre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Lun 20 Oct 2014 - 0:09

[Toujours jour 2. En réponse à Edgar Yuge, le briseur du quatrième d'Internet]

"J'ai rien à dire."

Le Capitaine ne put que foudroyer du regard son animal dont la voix déformée et trop aigue résonnait dans tout le vaisseau. Ca attirerait des curieux. Beaucoup trop de curieux. Ou pire. Des gens qui savent. Et qui ne veulent pas laisser les curieux savoir. Et ne pas donner le savoir aux curieux c'est comme... ni métaphore ni comparaison ne venait à l'esprit d'Ulysse. Ah, si. Ne pas donner le savoir aux curieux, c'est comme refuser de nourrir un perroquet trop bavard : on le condamne à une mort certaine mais devant il emportera tout ce qu'il peut avec lui.

"Ne pas donner le savoir aux curieux c'est... Non, laissez tomber."

Le visage de Leuplis tourna à nouveau sur lui-même. Personne ne les avait rejoints, personne ne pouvait l'entendre - sauf Edgar, nécessairement. Fixant à nouveau son interlocuteur, il se gratta une barbe imaginaire en réfléchissant à ses propos. Un sourire qu'il essayait de cacher commençait à remplacer sa bouche. Il n'était pas heureux que ce genre de choses puisse se produire, si ce que disait cet homme était véridique. Mais il se considérait comme brillant. Ses théories avaient une chance de s'avérer juste. Même s'il ne pouvait pas le dire clairement au bibliothécaire, il pouvait faire en sorte d'appuyer ses hypothèses. Cela étant, lui avouer que tous les soirs, il remplissait un tableau qui pourrait lier le vaccin à des dizaines d'événements se déroulant à travers tout le Verse et influence même de l'Alliance pourrait le faire fuir. C'était donc un sujet à inviter. D'autant qu'on le surveillait. Il le savait. Ou en tout cas le pensait. Et il ne parlait que par à-coups, et en restant mystérieux.

"C'est ce que vous pensez ? Le vaccin ne peut pas avoir soigné votre mal de l'espace ? Non, il ne peut pas. Ce n'est pas son but. Est-ce qu'il peut vous l'avoir donné ? Ca dépend surtout de vous. Si l'espace ne peut pas vous donner le mal de l'espace, c'est peut-être parce que c'est ps l'espace qui vous a donné le mal de l'espace."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Lun 20 Oct 2014 - 18:30

[Jour 2, oui je me répète comme un... perroquet ! hé hé hé hé Et je réponds à Mr le PNJ que je remercie de m'avoir fait un si joli compliment ! Very Happy]

Edgar ne savait pas qui était le plus bizarre entre le perroquet et son propriétaire. En tout cas, les deux réunis faisaient un beau duo d'étrangeté, qui aurait pu avoir sa place dans un spectacle sur le paranormal. Le capitaine Leuplis aurait également fait un très bon acteur de thriller policier, dans le rôle de l'enquêteur mystérieux au lourd passé.

C'était bien beau tout ce mystère et ces phrases à rallonge, et tout ça pour finalement quoi ? Pour que Mr Leuplis lui fasse comprendre que le vaccin n'était pas un vaccin normal, et qu'il y avait bel et bien des effets secondaires au traitement. Merci pour ces infos Norbert Reinstein ! Vous vous demandez qui peut bien être ce Mr Reinstein, n'est ce pas ? Il s'agit tout simplement d'un collègue de Yugeford, qui pense avoir la science infuse ; à défaut d'infuser son thé correctement ; qui aime étaler son " savoir " à tout va, dire des choses évidentes, et quand on l'ignore, il a l'audace de nous tirer la langue ! Un vrai énergumène, qui ferait mieux de recevoir des leçons de politesse, de peigner ses cheveux un peu plus correctement et surtout de comprendre que la lettre E ne peut pas être égale à quelque chose, puisque ce n'est pas un chiffre. C'est comme si quelqu'un disais que les lettres V, I et E étaient égales à 42 ! N'importe quoi...

Ce qui était clair à présent, c'est que le commandant de bord resterait toujours dans le flou et le mystère, quoi que lui demanderait Yuge, et il ne pourrait pas parler plus normalement et franchement. Le but du bibliothécaire serait dès maintenant, de savoir ce qu'il y avait dans la seringue qu'on injectait à tous les passagers. Ou au moins voir à quoi ça ressemblait. Et il avait déjà une idée en tête pour ça.

" Merci Mr Leuplis, ce fut un plaisir de faire personnellement votre connaissance. Bon voyage à vous et merci pour cette charmante croisière, elle s'annonce merveilleuse ! " répondit Edgar, qui insista bien sur le ton ironique de sa dernière phrase.

Sans perdre un instant de plus, Edgar Yugeford se dirigea le plus naturellement du monde vers sa cabine 88.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Jeu 23 Oct 2014 - 16:01

[Jour 3 : Soute à ordures (Quoi ? Pourquoi tu critique ? Je vais où je veux !)]

J'en conviens, il y a de meilleurs endroits dans l'univers pour passer une croisière, mais vous ne vous attendiez pas à voir un gars qui agresse des infirmiers et des vigiles de sécurité aller danser tout de même ? Bon, je reconnais, ça aurait put être marrant, surtout s'il s'était retrouvé en compagnie de l'étrange jeune femme aux manières un peu déplacées avec les gentlemans. Non, pas celle-là, une autre. Vous savez, celle qui mords pour engager la conversation. Tout à fait lui. Ils auraient pu échanger des techniques, fonder un club ou même faire une partie de belote, mais Alex avait d'autres préoccupations.

En premier lieu, il essayait de digérer la très mauvaise nuit qu'il avait passé, enfermé dans une pièce capitonnée. Non mais je vous jure, comme s'il était fou... Tout ça pour une réaction on ne peu plus normale face à quelque chose qu'il n'aimait pas. Mais bon, en soit, l'isolement, les oreillers ou le petit creux dans l'estomac - parce qu'il avait préféré ne pas manger ce qu'on lui donna juste au cas où - tout ça pouvait très bien passer. Non, le plus dérangeant, c'était qu'il n'avait rien eut pour bricoler pendant très exactement douze heures, quarante-huit minutes et vingt-six secondes deux dixièmes. Ce qui, à l'échelle de l'univers n'était pas très impressionnant, mais, pour lui, faisait beaucoup.

Et pour couronner le tout, ces vicieux infirmiers avaient profité de son sommeil pour lui injecter une nouvelle dose de vaccin avant de le relâcher dans la nature, sans même lui indiquer la direction des toilettes. Ouais je sais, ignoble. Raison pour laquelle il avait un peu de mal à digérer son creux dans l'estomac. La vengeance serait salée et bien cuite, croyez-moi.

Blessé à l'amour propre, Alex s'était aussitôt rendu sur le pont des cabines et avait dérangé l'un de ses voisins avec toute la gentillesse du monde. Il avait bavardé un peu, s'était intéressé à son terminal d'activité, avait consulté quelques temps les nouveautés, puis avait ouvert l'ordinateur et pillé la moitié des composants en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire avant de retourner dans le couloir. Sans oublier de dire merci bien sûr.

Après quoi, il avait cherché un coin tranquille pour se mettre au travail et quoi de plus tranquille qu'une soute malodorante et dénigrée par tous ? Un placard. Oui, il était très placard. Il s'était donc enfermé, s'assurant qu'aucune Mélany dégénérée ne passerait dans le secteur et avait soudé des composants pendant toute la matinée, jusqu'à ce que son creux à l'estomac ne devienne trop important et l'oblige à chercher une source d'alimentation non électrifiée. Ce n'était pas bien grave, il avait terminé.

Il avait donc quitté son repaire pour se rendre à la grande salle. Sur le chemin, il s'était rendu compte de la foule importante qui commençait à remonter le vaisseau dans la même direction que lui. Prit d'une soudaine angoisse à l'idée de se retrouver dans un lieu bondé, il avait fait demi-tour, cherchant les cuisines. C'est alors qu'il était tombé sur un ours... euh. Je m'éloigne. Enfin bref, il se trouvait désormais dans la soute à ordure, ne me demandez pas comment, et vu que c'est tout de même un coin bien sympa quand on oublie l'odeur, il avait commencé à fouiller à droite à gauche, se demandant si, par un hasard merveilleux, il ne pourrait pas trouver des chaussures à son pied. Ouais... je sais... un peu obstiné le gars.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Jeu 23 Oct 2014 - 18:10

[En réponse à Alex, dans la soute à ordures du vaisseau.]

Ça puait. En même temps, ce n'était pas la soute à ordures pour rien vu que c'était là que s'entassaient tout les sacs de déchets du paquebot. Ils arrivaient directement des ponts supérieurs, s'éventrant au sol en s'y écrasant après avoir glissé le long de canalisations spéciales. Autant dire que pour venir fureter ici, il fallait le vouloir et passer par les accès restreints.
Toutefois, si l'on exceptait l'odeur, l'endroit était parfait pour se cacher : chaleur, grâce à la salle des machines qui y était attenante, calme, et bien sûr nourriture. Restes de nourriture. Mais lorsqu'on cherche à se faire discret, à échapper au personnel de bord et aux molosses musclés qui gardent le navire, on ne rechigne pas.

Un bruit l'avait sorti de sa sieste. Quelqu'un ? Était-ce possible que quelqu'un vienne fouiller par ici, dans SES poubelles ? Oh, non, non, non, il n'allait pas se laisser envahir ! pas comme sur Triumph avec cette colonie de fourmis ! Et il se laisserait encore moins attraper pour recevoir ce foutu vaccin, oh non, non, non ! S'il avait réussi jusqu'ici à se cacher et échapper au traitement, ce n'était pas pour se faire piquer maintenant.
Alors il s'activa, remua les ordures à la recherche de l'arme qu'il s'était fabriqué et sortit en hurlant de derrière un monticule de sacs poubelle.
« Aaaaarrrrrrrrggggggh ! », cria le "sauvage de la soute à ordure", comme on pourrait l'appeler, en se jetant sur le visiteur indésirable, une fourchette au manche tordu à la main.
Avec son costume gris-beige constellé de tâches, sa cravate déchiré, ses boucles emmêlées au-dessus de son crâne et sa barbe hirsute, il avait tout l'air d'un fou, ce fugitif...
« Vous ne me vaccinerez pas ! VOUS NE ME VACCINEREZ PAS ! »
Poignarder l'intrus avec une fourchette abîmée n'avait rien d'évident, et encore moins lorsqu'on ne mange que des restes depuis trois jours, mais notre quarantenaire mettait toute sa force dans cette lutte au milieu des déchets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Sam 25 Oct 2014 - 22:00

Comme tout être humain normalement constitué, Alex eut l'air surpris. C'est ce qui arrive souvent lorsqu'un type hirsute et agrippé à une fourchette vous tombe dessus alors que vous fouillez les poubelles. Cela se traduisit par un regard tout à fait étonné, l'air soudain assez pâle et un bond en arrière. Il tenta de reculer, mais le robinson armé sembla le poursuivre pour essayer de l'étriper avec son couvert usagé et pas très hygiénique.

Le brun, assez bien coiffé en comparaison de cet étranger, empoigna soudain le bras de son agresseur et lui frappa le coude pour lui faire lâcher l'arme. A peine avait-il eut le temps d'apercevoir ce qu'il était en train de faire, que son pied embarquait la jambe du sauvage pour le faire tomber à terre. Alex tordit le bras qu'il tenait encore et immobilisa l'excité avant de reprendre conscience et de s'asseoir sur lui sans trop savoir ce qu'il avait fait.

Alors qu'il était tranquillement assit au milieu d'un tas d'ordure, un bras tordu sous le coude, un bruit curieux attira l'attention de l'homme sans chaussures. Il tourna la tête et réalisa que le siège très confortable sur lequel il se trouvait parlait. Oh ! C'était très original.

— Salut, fit-il sans se lever. On se connait ?

A la réflexion, cet homme barbu lui disait quelque chose, il l'avait déjà vu. Peut-être en embarquant... oui, c'était sans doute l'un des hommes qui était monté sur le vaisseau juste avant lui, il avait peut-être même entendu son nom... Gandalf ?

— Pourquoi vous m'avez attaqué ? demanda calmement Alex sans y faire attention, prêt à retourner un peu plus l'épaule de sa victime si ce dernier décidait de se débattre. Vous non plus vous n'aimez pas être vacciner ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Dim 26 Oct 2014 - 11:53

[En réponse en Alex. Jour 3.]

« Aïe, aïe, aïe, lâchez-moi ! Lâchez-moi !!!!!* »
Il avait beau se tordre, se tortiller et se débattre, vu sa position de captif le moindre mouvement rendait son bras encore plus douloureux. Son tortionnaire ne semblait pourtant pas être un des gardes super-musclés du paquebot, maintenant qu'il le voyait de très près. Et à ce qu'il disait, c'était bien un passager.
« Je vous en prie, laissez George tranquille ! George, c'est moi, crut-il bon de préciser en souriant à son agresseur -enfin ''agresseur''... tout est relatif. Vous êtes ? Ravi de vous rencontrer ! »
De son bras libre, le dénommé George tandis une main amicale à l'inconnu sans chaussures.
« J'ai cru que vous veniez me piquer. Mais George ne veut pas qu'on le pique, oh non, non, non ! J'ai pas passé douze ans de ma vie en ermite pour me faire vacciner avec un vaccin qui n'existe pas, expliqua-t-il. Ermite, je ne le suis plus, hein. Alors je me suis caché dès mon arrivée ici quand j'ai su ce qu'ils voulaient nous faire. Mais attendez.. »
De sa main libre, il entreprit une nouvelle contorsion pour fouiller dans la poche de son pantalon.
« Tenez. Tenez, prenez ça !, dit-il en distribuant une pluie de petits sachets à son interlocuteur. C'est bon pour les effets négatifs.... Non, c'est contre les bons... Pour les contres... C'est contre... Et merde ! Prenez ça, ça va vous aider avec le vaccin ! »
Les petits sachets ressemblaient fortement aux doses de sel que l'on trouvait dans les fast-food et cantines de la Terre-qui-Fût. A ceci près qu'aucune inscription ne les ornait. A moins de les ouvrir pour découvrir les petits cristaux blancs et les goûter -alors, sel ou pas?-, aucun moyen de savoir ce que c'était.
« Et maintenant partez. Partez avant qu'ils ne nous trouvent tout les deux ! »
D'un geste de la main, il fit comprendre à l'étranger de gentiment déguerpir de SES poubelles.
« Et chut hein ! Pas un mot sur George, hein ! Sinon je vous retrouverez et... »
Il ne termina sa phrase que d'un pouce tranchant en travers de sa gorge.
« Mais ravi de vous avoir connu ! »

*Le nombre impressionnant de points d'exclamation renforce l'idée d'un état mental défaillant chez l'individu.

[Tu peux conclure sur ton départ si tu le souhaites, mais le PNJ ne sera pas plus développer vu que l'on change de jour.
Par contre, tu peux utiliser -ou non- ce que George t'a dit et donné, à savoir que si tu prends/manges le contenu des sachets (qui sont bien du sel), ça pourrait t'aider par rapport au vaccin. La suite irp ! (précise bien si tu utilises les sachets ou non, qu'on te révèle ce qui t’arrive. Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Dim 26 Oct 2014 - 15:49

[Jour 4. Cuisine (alentours)]

Il avait faim. Et sacrément faim, en plus de cela. Lewis avait sauter le petit déjeuner, une fois de plus, le matin-même, afin d'être certain de ne pas rater la piqûre quotidienne. Il avait, la veille, demandé à l'infirmier en charge de lui administrer le vaccin, ce dont il s'agissait plus précisément. Et la réponse n'avait fait que plus l'embrouiller encore. Non content de ne rien lui avoir appris, il lui avait surtout assuré que quelque chose de louche se passait sur ce paquebot volant. C'était donc déterminé à découvrir la vérité que Lewis s'était levé ce matin-là ; il allait enquêter, loupe à la main, monocle prêt à lui servir en toute occasion et pipe au coin du bec. Le jeune garçon avait voulu ajouter à son joyeux déguisement un super chapeau very funny mais il avait eu beau fouiller dans les vêtements apportés, il n'en avait pas trouvé. Et il était bien trop économe pour dépenser la quasi-totalité de son argent pour s'en procurer une. Il ferait avec. Enfin, sans. Il ferait avec-sans, quoi. Et s'il n'avait pas été invité, sans doute aurait-il pris plaisir à falsifier son identité afin de se faire passer pour Herlock Solmes, célèbre détective privé richissime (ou aimait-il le croire). Il ne lui manquait que Seb pour jouer le rôle du Docteur Wohn Jaston. Drôle de nom, Lewis l'admettait en pensée.
Il s'était dit qu'il devait forcément il y avoir quelqu'un qui devait savoir quelque chose (personne ne pouvait rester dans l'ignorance !) et que ce quelqu'un, il finirait bien par le trouver. Alors, le petit Gallagher avait commencé son exploration du vaisseau paquebot, à la recherche d'indice. Il n'avait rien trouvé ; il n'était qu'un amateur (pour l'instant ! Il ne fallait pas oublier que le jeune Lewis avait toujours eu du flair et il espérait bien tomber sur une pépite) aussi avait-il décidé d'interroger quelques personnes. Là, un dilemme s'était imposé à lui.
Interroger le personnel ou bien les invités (et instaurer un vent de panique auquel il ne saurait faire face, voire même, s'attirer les rires des uns et des autres à cause de son -très- jeune âge) ?
Et avant de trouver la moindre réponse, il avait finit par décider qu'avant toute chose, il allait manger. Le buffet était tentant, mais il préférait faire d'un caillou deux cous. Ou une expression qui s'en rapprochait (parce qu'il ne voyait pas comment un caillou pouvait faire un cou, les mystères des sciences). Alors il s'était dirigé vers les cuisines. Et l'odeur était alléchante. Et son ventre grognait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Lun 27 Oct 2014 - 17:17

[En réponse à Lewis, près des cuisines (couloir y menant va-t-on dire).]

C'était infernal. En s'engageant sur la croisière, comme chef cuisinière, Sana (oui bon hein, en 2518 les parents étaient encore plus créatifs que sur la Terre-qui-Fût en matière de prénoms!) ne s'était pas attendu à autant de travail. Et, chez elle aussi comme chez certains infirmiers, la fatigue commençait à se faire sentir. Sa pause dans le couloir, loin des fourneaux, du brouhaha des ustensiles et de la pression, était méritée.
Mais pas solitaire. Voilà qu'arrivait un jeune homme, un des passagers de toute évidence. Sana se redressa contre le mur, prête à accueillir le visiteur qui avait du humer les bonnes odeurs. Si la cuisine était interdite aux convives, ce n'était pas le premier à passer outre la règle pour venir fureter dans le coin. Et depuis le début de la croisière, Sana avait déjà serré plusieurs mains, reçu fleurs et compliments pour sa cuisine. Enfin la sienne et celle de toute l'équipe, mais c'était souvent elle qui servait d'intermédiaire avec les passagers. Allez savoir pourquoi.
Quoi qu'il en fut, le jeune homme devait sûrement venir la féliciter du repas de la veille ou des macarons proposés ce matin au petit-déjeuner.
« Bonjour ! Je suis Sana, chef de cuisine. En quoi puis-je vous aider ? », accueillit-elle donc l'invité avec un large sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Mar 28 Oct 2014 - 11:44

Si Lewis se doutait qu'il allait finir par faire une rencontre (il avait remarqué qu'il était difficile de ne croiser personne sur l'immense paquebot), il fut tout de même surpris d'apercevoir une silhouette un peu plus loin. Voilà qu'il revêtait son costume de détective, prêt à mettre un peu de pression sur la jeune femme pour obtenir quelques réponses. En essayant d'oublier l'alléchante odeur qui venait lui chatouiller les narines. Il se para d'un sourire à faire fondre les coeurs et se remémora de ses cours à l'Académie. S'il voulait avoir plus qu'un noeud dans le cerveau cette fois-ci, il lui faudrait jouer de son atout charme. « Enchanté. Je me baladais un peu. La grande salle commune est toujours bondée, il est difficile d'apprécier un excellent repas avec tout ce brouhaha. » Fallait-il la complimenter pour mieux la mettre dans sa poche ? Lewis n'en était pas certain, mais ça ne lui coûtait rien d'essayer. Sans vouloir se perdre trop, ni même laisser le temps à la femme de rebondir, il préféra enchaîner. « D'autant plus que certains passagers ne semblent pas se porter très bien... Non pas que j'accuse votre cuisine ! Je veux simplement dire que partager un repas avec une personne nauséeuse n'est pas forcément ce que j'appellerai un bon dîner. » Sa bouche se tordit en une grimace. Voilà qu'il venait de perdre tous les points de courtoisie qu'il aurait pu avoir glaner auprès de la cuisinière. Il baissa la tête, se frotta la nuque, inspira et releva les yeux. Il fallait être brave. « En réalité, j'ai l'impression que c'est à cause du vaccin... Moi-même, après avoir reçu un vaccin, je me suis sentit un peu... Patraque vous voyez. » Il s'était penché légèrement, avait baissé d'un ton et essayait de conserver toute son innocence pour amadouer le coeur de celle qui s'appelait Sana.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Mar 28 Oct 2014 - 17:06

[En réponse à Lewis.]

Tu m'étonnes ! La salle commune était une blague selon Sana qui se garda bien de ne pas dire tout haut ce qu'elle pensait. Comment les passagers pouvaient-ils manger tous ensemble au milieu d'un tel brouhaha ? Déjà qu'en cuisine, dans l'espace qui était dévolu aux repas, on avait du mal à s'entendre parler à plus de quatre personnes en même temps, alors en haut, sur le pont, qu'est-ce que ça devait être ! Sans compter l'orchestre qui venait régulièrement égayer les repas. Pire qu'une cantine d'école primaire de la Terre-qui-Fût ! A ce que la jeune femme avait entendu dire...

« Oh, je vois très bien ce que vous voulez dire !
, répondit la cuisinière. On a du faire porter des bols de potages dans les cabines pour des invités qui se sentaient mal. Les effets secondaires du vaccin, oui. A croire qu'il n'est pas encore au point, ah ah ! Je veux dire, je me suis déjà faite vacciner, vous aussi je suppose, et je ne me suis jamais retrouvée dans un tel état. »
Peut-être Sana avait-elle juste eu de la chance ou un organisme résistant. Un vaccin injecte la maladie dans le corps. A petite dose, certes, mais rend tout de même le corps malade pour l'obliger à se défendre et ainsi s'immuniser contre la dite maladie. Alors ressentir quelques-uns des symptômes de l'infection est normal.
Mais la jeune femme n'était peut-être pas loin de la vérité dans sa blague : avec autant d'effets -tant positifs que négatifs- sur les patients, le vaccin était-il vraiment au point ? S'il s'agissait bien d'un vaccin, encore une fois.
« Mais vous désiriez quelque chose ? Un repas individuel à emporter peut-être ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Mer 29 Oct 2014 - 16:12

Voilà qui se révélait intéressait. Loin de réagir comme tous ceux qu'il avait pu interrogé innocemment jusqu'à présent, Sana évoquait le vaccin d'un ton badin. Il retint de justesse un large sourire victorieux : s'il voulait en apprendre davantage, c'était maintenant ou jamais ! En espérant que la cuisinière en sache plus que lui sur le sujet. Il ne se voyait pas encore faire chou blanc. « Vous croyez ? Je veux dire... Vous pensez qu'ils seraient capable de nous injecter un vaccin par encore entièrement testé ? Je ne me suis jamais sentit mal non. J'ai parfois l'impression que c'est l'inverse, je me sens encore mieux qu'avant mais ça ne dure pas bien longtemps. » C'était un peu inquiétant, quand même. D'une, que personne ne sache grand chose à propos du vaccin (et que ceux qui en savaient plus ne disait rien), de deux, qu'il y ait plusieurs effets indésirables. C'est que le jeune Lewis avait croisé quelques uns de ces passagers malades et leurs têtes faisaient peur à voir ! Au départ, il avait même pensé qu'ils s'étaient déguisés pour cette fête qui avait du succès à l'époque de la Terre-Qui-Fut, Halloween.
Comme son interlocutrice changeait de sujet, les yeux de Lewis se mirent à briller d'envie. Et son ventre à grogner. Il hocha vigoureusement la tête. « Vous pouvez me faire ça ? Je ne dis pas non, je pense que j'apprécierai mieux mon repas dans ma cabine. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Arrivée dans le Verse : 18/07/2013
Nombre de signaux : 592

A savoir : Compte PNJ. Ne pas envoyer de mp.

Avatar : Firefly crew
Crédits : Mad
PNJ





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Mer 29 Oct 2014 - 18:09

[En réponse à Lewis.]

Il était bien sympathique ce jeune homme. Sana n'aurait su dire pourquoi, mais il lui plaisait bien. Amicalement, entendons-nous ! Même si le garçon était loin d'être physiquement déplaisant.
« Non, je n'en sais rien, lui répondit-elle avant de rigoler. Je suis cuisinière, pas médecin ! Mais ça me paraît un peu bizarre qu'autant de personnes souffrent de ce vaccin. Vous ça vous fait l'effet inverse alors ? On peut dire que vous êtes chanceux ! »
Ou pas. Si le jeune homme n'avait pas à se plaindre d'effets négatifs, un état de santé encourageant était-il pour autant une bonne chose ? En tout cas, il ne semblait pas manquer d'appétit !
« Je vous prépare ça de suite ! Les fourneaux m'appellent de toute façon. Je termine mon service dans trente minutes, donnez-moi votre numéro de cabine, je vous l'apporterai. »

Hors rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité

Invité



Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services Mer 5 Nov 2014 - 18:58

[jour 5, salle des machines.]

Kaylee avait décidé de retourner dans la salle des machines. Elle était alors sortie de l'infirmerie après le vaccin en se grattant le bras et en bafouillant des choses incompréhensibles pour elle même car elle n'était pas spécialement fan des piqûres et s'en serait bien passée.
Elle arpentait les couloirs mais ne retrouvait jamais la porte de la salle des machines tant elle avait l'impression d'être dans un labyrinthe. Ou alors, les murs bougeaient et...non, ça n'était pas possible. Visiblement, soit c'était un casse tête de se retrouver dans les couloirs de ce navire vu l’immensité, soit le vaccin faisait perdre le sens de l'orientation de Kaylee. Elle optait pour la deuxième option, elle avait entendu de mauvaises choses à propos du vaccin, il y avait eu des violences, des malades etc. Elle se demandait donc si la perte d'orientation était un symptôme.

« Ah ! Bah voilà ! », s'écria-t-elle lorsqu'elle arriva devant la salle des machines. Oups. Elle avait peut-être parlé un peu fort, parce que quelqu'un s'approchait, ayant l'air de l'avoir entendu. Elle se colla ridiculement contre un mur en murmurant : « Si je ne bouge pas, on ne me voit pas ! », mais ça n'avait pas l'air de marcher puisque cette personne en question la dévisagea. Ce qui paru étrange c'est que l'homme qui se tenait près d'elle lui souriait, avait une tenue classe qui n'avait pas du tout l'air d'être une tenue de mécanicien -quoi qu'elle non plus- et...il était terriblement craquant. Bien qu'elle aimait Simon, elle aimait qu'un homme la regarde, et elle aimait bien seulement regarder les hommes. Elle n'allait pas se laisser draguer, non mais !

D'un coup, son esprit tilta quelque chose. Elle se redressa, fit face à l'homme.

« Mais c'est vous que j'ai bousculé l'autre jour ! », dit-elle spontanément.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Message(#) Sujet: Re: Restricted - Espaces de services

Revenir en haut Aller en bas

Restricted - Espaces de services

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Firefly RPG :: Le Homère-